Koh-Lanta: le «I don’t want this» de Vincent repris en série sur les réseaux sociaux (vidéo)

Koh-Lanta: le «I don’t want this» de Vincent repris en série sur les réseaux sociaux (vidéo)
Capture d’écran Twitter

Hier soir, Vincent s’est fait à nouveau remarquer, une semaine après avoir commis une énorme gaffe. Mais cette fois-ci, il a fait un coup de maître. Mis sous pression par ses anciens camarades jaunes pour faire éjecter le binôme rouge Laure-Maxine, Vincent a très mal pris la manœuvre quelque peu coercitive. Devant les caméras, l’aventurier a fait connaître sa désapprobation de manière originale en utilisant subitement une punchline en anglais qui a bien fait rire en ligne.

Quand Vincent fait le bonheur des réseaux

Lors de la réunification, Vincent avait promis à Laure et Maxine qu’il ferait en sorte qu’ils restent le plus longtemps possible sur le jeu. Contrarié par la tactique jaune, il a lâché la phrase suivante : « Ok je vais faire ça, mais après si c’est pour m’éliminer sixième ou septième... I don’t want this ! » (« Je ne veux pas de ça »).

Un passage abrupt du français à l’anglais, et ce de manière tout à fait naturelle, qui a surpris. Cette punchline a ensuite été parodiée, que ce soit par des sites à l’instar de Tinder ou So Foot, ou par d’anciens candidats comme d’Alban. Nombreux ont aussi été les internautes à saluer son vote au conseil car fidèle à sa position, Vincent a voté non pas contre Laure mais contre Shanice, qui avait clairement tenté de le forcer à rejoindre les ex-jaunes. Shanice n’a d’ailleurs pas manqué de dénoncer cette « trahison », même s’il était trop tard.

Le camp réunifié est donc désormais composé de cinq ex-rouges et cinq ex-jaunes, sans oublier Vincent qui est entre les deux. Son vote au prochain conseil sera donc déterminant, tout comme celui de l’ex-jaune Myriam qui a obtenu le vote noir qui compte pour deux.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Chasseurs de microbes (13)

    L’expérience de Pasteur sur les bâtonnets produisants l’acide lactique le convainquit - pourquoi?, nul ne le sait.

    Du XVIIe siècle à Louis Pasteur, Paul De Kruif raconte dans un livre passionnant l’existence hors normes et les découvertes magnifiques de grands savants, pionniers de la science et bienfaiteurs de l’humanité.