Durant sa contamination au Covid, Pink a réécrit son testament: «J’étais tellement mal en point»

Durant sa contamination au Covid, Pink a réécrit son testament: «J’étais tellement mal en point»
PHOTOSHOT

Il y a plus d'un an maintenant que Pink et son jeune fils de quatre ans, Jameson, ont contracté le coronavirus. Mais ce mauvais souvenir est encore bien présent dans la tête de la chanteuse de 41 ans. Dans une interview accordée à Heart Radio UK, l’Américaine a confié qu’elle avait été touchée très fortement par le virus, au point qu’elle pensait en mourir.

« J’étais tellement mal en point que j’avais vraiment l’impression que cela pouvait être ma mort », a raconté Pink, encore marquée par ce qu’elle a vécu : « C’était un moment terrible, parce qu’en tant que parent, des choses vous passent immédiatement par la tête, comme ’Qu’est-ce que je vais leur laisser, qu’est-ce que je veux leur dire ?’ ».

Suivi son questionnement, elle s’est alors décidée à réécrire son testament, pour simplifier la vie de sa famille si jamais elle finissait par mourir du coronavirus. « Les choses allaient vraiment, vraiment mal. Je pensais que c’était fini pour nous. J’ai appelé ma meilleure amie et je lui ai dit ‘Je veux que tu dises à Willow (sa fille, ndlr) à quel point je l’aime’ », a révélé la chanteuse, qui s’est battue contre le Covid pendant deux semaines, avant de s’en sortir. Son mari et sa fille, eux, n’ont pas été contaminés.

Une fois remise de sa grave contamination, Pink avait d’ailleurs fait don d’un million de dollars au personnel soignant des États-Unis.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Chasseurs de microbes (13)

    L’expérience de Pasteur sur les bâtonnets produisants l’acide lactique le convainquit - pourquoi?, nul ne le sait.

    Du XVIIe siècle à Louis Pasteur, Paul De Kruif raconte dans un livre passionnant l’existence hors normes et les découvertes magnifiques de grands savants, pionniers de la science et bienfaiteurs de l’humanité.