Naissance multiple au Maroc: la maman va bien, ses neuf bébés ont été placés sous surveillance

Capture d’écran
Capture d’écran

Ce genre de naissance « est très rare, c’est exceptionnel  », a déclaré le professeur Youssef Alaoui, directeur médical de la clinique Ain Borja à Casablanca, sans pouvoir confirmer qu’il s’agissait là d’un record mondial. Les bébés resteront « sous surveillance pendant deux à trois mois jusqu’à ce qu’ils aient atteint un poids mature », a dit le responsable de la clinique.

La naissance multiple par césarienne des neuf bébés – cinq filles et quatre garçons pesant de 500 grammes à un kilo – a été annoncée mardi par un communiqué du ministère malien de la Santé. La jeune mère, originaire de Tombouctou, pensait attendre des septuplés en se fondant sur les échographies faites au Maroc et au Mali, mais les médecins « ont été surpris de voir qu’ils étaient neuf au final  », a précisé M. Alaoui à l’AFP.

Record

Le record mondial médicalement vérifié remonte à 2009, quand l’Américaine Nadya Suleman – depuis surnommée « Octomum » – a donné naissance à huit enfants à l’âge de 33 ans. Halima Cissé a été prise en charge à Bamako puis transférée au Maroc le 30 mars pour être « mieux suivie  » à cause des risques liés à une grossesse qui « sort de l’ordinaire », selon le communiqué malien.

Elle était « à 25 semaines quand elle a été admise (…), le staff médical est intervenu pour prolonger la grossesse avec une surveillance quotidienne  » jusqu’à 30 semaines, a précisé M. Alaoui. Quand elle a été prise de contractions mardi, une équipe médicale constituée de dix médecins assistés de 25 employés paramédicaux a été mobilisée. La ministre malienne de la santé Fanta Siby a salué le « professionnalisme » des « équipes médicales du Mali et du Maroc  ».

AFP

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern