Audrey Fleurot : est-elle HPI ou pas? (vidéo)

Audrey Fleurot : est-elle HPI ou pas? (vidéo)
BelgaImage

Ce jeudi, Audrey Fleurot était invitée sur le plateau de C à vous pour faire la promotion de la série HPI, diffusée sur La Une et TF1. Après l’avoir interrogée sur l’énorme succès des premiers épisodes (plus de 10 millions de téléspectateurs en France), elle a tout de suite été questionnée sur son rapport avec les « vrais » HPI. Evidemment, la question de son propre cas s’est rapidement posé, ce à quoi elle a répondu sans détours.

Une réponse incertaine

L’actrice explique d’abord (à la fin de la vidéo ci-dessous) qu’elle n’a pas vraiment rencontré beaucoup de HPI depuis qu’elle en incarne un sur le petit écran. Par contre, elle s’est rendue compte que plusieurs personnes de son entourage l’étaient. « Les gens ne se font pas forcément détectés. C'est-à-dire qu'à notre époque, on disait 'surdoué'. Ça n'était que du positif, tous les parents étaient ravis de savoir que leurs enfants étaient ‘surdoués’. Les choses ont évolué », explique Audrey Fleurot. L’actrice explique ensuite en quoi les HPI ont parfois une vie compliquée : « Ce sont souvent des enfants qui ont des difficultés scolaires. Le système traditionnel n'est pas vraiment fait pour eux, ça va avec une hypersensibilité, le besoin un peu monomaniaque d'aller au fond des choses, des difficultés relationnelles ».

Alors qu’elle se lance dans cette description, Audrey Fleurot précise qu’elle s’est beaucoup renseignée sur le sujet, « n’étant pas moi-même HPI » dit-elle. « Vous êtes sûre ? », demande alors la présentatrice Anne-Elisabeth Lemoine. « Je n’ai pas fait le test, comme ça je peux me bercer d'illusions », blague-t-elle. « Mais je ne crois pas, j'ai eu une scolarité tout ce qu'il y a de plus standard ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern