Pierre Weill quitte France Inter après 42 ans d’antenne

Capture d’écran - France Inter/Twitter
Capture d’écran - France Inter/Twitter

Pierre Weill a mis fin ce lundi 24 mai, à 42 ans de carrière comme journaliste dont 13 années passées en tant que correspondant à Jérusalem. Il a notamment couvert les événements qui ont secoué la ville lorsqu’a démarré la Guerre du Golfe en 1991, ayant parfois réchappé à des attentats mais toujours présent pour relater les faits au micro.

Le journaliste de 69 ans déclarait : «  J’ai atteint la limite d’âge  » lors de la fin du 6/9 du dimanche 23 mai. Depuis son retour en France en 2002, il s’est occupé du 7/9 de France Inter, de la matinale du week-end. Il a aussi animé les émissions « Résonance », « C’est demain la veille », « Partout ailleurs » ou bien même le « Téléphone sonne ».

Pour sa dernière intervention, il ajoutait au micro : «  Mais j’ai réalisé mon rêve, présenter la session d’information la plus écoutée sur la plus prestigieuse des radios, remplacé des figures, de grandes signatures comme Stéphane Paoli, Nicolas Demorand, Patrick Cohen…  ». Pierre Weill parle d’une « joie immense » et du «  privilège » qu’il a eu de travailler à France Inter et ajoute : «  Pendant 42 ans, je me suis passionnément passionné pour ce métier. Je n’ai pas travaillé, je n’ai pensé qu’à vous, auditeurs de France Inter  ». Le journaliste cite Confucius : « Je voudrais citer une phrase que j’aime bien de Confucius : « Si tu fais un métier que tu aimes, tu ne travailleras pas un seul jour de ta vie » France Inter m’a donné ma chance, m’a fait confiance. C’était mon dernier journal et grâce à Inter, ma vie a eu un sens. J’y pense et j’y penserai chaque jour désormais ».