Dans un documentaire, M6 décrit Charleroi comme étant «le quart-monde de la Belgique»

Charleroi
Charleroi - Belgaimage

Ce dimanche 13 juin, M6 diffusait la première partie d’un nouveau documentaire intitulé « Braqueurs ». Dans celui-ci, six voyous, anciens braqueurs fichés pour grand banditisme, ont accepté de dévoiler leur histoire face caméra, rapporte 7sur7. Parmi eux, un homme originaire de Charleroi.

Nunzio Scarcella, ou Dino Scarcella comme il se fait appeler, est en effet originaire de Marchienne-au-Pont. Il a notamment purgé une peine de 18 ans de prison pour des vols avec violence et tentative d’homicide. Et pour décrire la ville de Charleroi, où il a vécu, pour les téléspectateurs français, la chaîne M6 n’a pas mâché ses mots en annonçant : « Aujourd’hui encore, Charleroi est désigné comme le quart-monde de la Belgique. Territoire à l’arrêt, laissé à l’abandon  ». Le décor est clairement planté, mais les termes utilisés ne plaisent pas à tout le monde.

Dans le documentaire, alors que l’ancien braqueur belge fait découvrir à l’équipe de tournage la rue principale de Marchienne-au-Pont, il avoue également avec ironie : « C’est mon quartier, ça. C’est magnifique, non ? Qu’est-ce que tu veux que ça marche dans un patelin de merde ainsi (sic). Bien sûr, ça ne marche pas ! » L’ex-criminel s’est désormais reconverti en coach sportif et directeur de salle de sport à Binche, ajoute 7sur7.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern