Accueil Actu Soirmag

Joe Biden perd son sang-froid face à une journaliste et finit par s’excuser (vidéo)

Le président américain s’est montré quelque peu irrité suite à une question sur sa rencontre avec Vladimir Poutine.

Temps de lecture: 2 min

Joe Biden est globalement connu pour être assez calme avec ses interlocuteurs de tous bords politiques. Mais ce 16 juin, ce n’était pas le cas face à la journaliste de CNN Kaitlan Collins. Alors qu’il sort de sa rencontre avec Vladimir Poutine à Genève, il est lui est demandé pourquoi il est « si confiant que [le président russe] changera son comportement ». Une question qui a eu le don d’énerver le chef d’Etat américain qui lui a répondu très sèchement, au point qu’il finira par s’excuser par la suite.

« Si vous ne comprenez pas cela, vous vous trompez de métier »

Joe Biden réplique d’abord en disant qu’il n’a jamais dit qu’il était « confiant » vis-à-vis de ce sujet. « Nom de Dieu… qu’est-ce que vous faites tout le temps ? », s’énerve-t-il avant de développer son point de vue. « J’ai dit que ce qui changera leur comportement, c’est si le reste du monde réagit à eux et que cela diminue leur position dans le monde. Je n’ai confiance en rien. Je ne fais qu’énoncer les faits ».

La journaliste rebondit alors en présentant le caractère complexe de la situation. « Mais étant donné que son comportement passé n'a pas changé et après s’être assis avec vous pendant plusieurs heures, il a nié toute implication dans des cyberattaques. Il a minimisé les violations des droits de l’homme. Il a même refusé de prononcer le nom d’Alexeï Navalny. Alors, en quoi cela était-t-il une réunion constructive, comme l’a dit le président Poutine ? », demande Kaitlan Collins. Réponse du président : « Si vous ne comprenez pas cela, vous vous trompez de métier », dit-il avant de partir brusquement sans continuer la discussion.

Mais alors qu’il est sur le point de monter à bord d’Air Force One, Joe Biden se redirige vers des journalistes et commence par faire un mea culpa. « Je dois des excuses à ma dernière interlocutrice. Je n'aurais pas dû faire mon malin dans la dernière réponse que j'ai donnée ».

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une