«Fort Boyard»: Gary Boo, le nouveau personnage de cette 32e édition

BelgaImage
BelgaImage

Jean-Marc Généreux est danseur, chorégraphe, ancien juré de « Danse avec les stars » et cet été il sera aussi Gary Boo, un nouveau personnage de « Fort Boyard ». À côté de la Rochelle, en Charente-Maritime, il va se trouver bien loin de son Québec natal mais n’en perd pas ses origines pour autant. Dans « Fort Boyard », Jean-Marc Généreux incarnera un Québécois assumé jusqu’au bout, de la tenue à l’accent.

Le danseur et chorégraphe est plus que content d’aborder ce nouveau rôle. Dans une interview accordée au Figaro TV, il explique qu’il a l’habitude de se créer des univers grâce à son travail de metteur en scène. L’occasion pour lui de décrire ce nouveau personnage : « Personne ne l’aime. Il est bourru, limite un peu méchant, pas accueillant, pas volontaire, qui n’aime pas les gens et qui aime les voir souffrir. Ce n’est pas tellement moi   ! Je voulais rejoindre les candidats pour les aider. J’ai eu une dualité dans ma tête ».

Fini la danse, place au jeu

Alors que l’homme est plus habitué à la danse, ce rôle à contre-emploi est pourtant parfait pour Jean-Marc Généreux : « Même si Gary Boo n’est pas à l’abri de danser, je ne voulais pas qu’il soit basé sur la danse parce que j’en ai soupé, j’en ai bouffé  ! ». Son personnage détonne et sort du cadre. Jean-Marc Généreux ajoute : « Mon personnage est caricatural, je l’admets mais un peu comme Louis de Funès, Jim Carrey, Jerry Lewis… tous ces grands acteurs qui sont dans l’exubérance. Je me suis vraiment lâché ».

C’est que Jean-Marc Généreux a toujours été fasciné par « Fort Boyard », même depuis le Québec. « Tout le monde connaît « Fort Boyard » au Québec. J’ai énormément de souvenirs fabuleux de candidats qui tombent dans l’Atlantique (…). Ce qui est vraiment charmant et incroyable, c’est que ça touche toutes les générations » conclut-il.

Père Fouras et Félindra, les indispensables

Yann Le Gac alias Père Fouras signe aussi son retour. Pour investir sont rôle de Père Fouras, Yann Le Gac doit passer une demi-heure au maquillage pour enfiler une cagoule en latex et faire les raccords par la suite . Cette semaine, il était l’invité d’Europe 1 pour revenir un peu sur son parcours mais aussi pour le voir sans son maquillage. Le Breton de 67 ans, beaucoup moins vieux que son personnage, a eu une autre vie avant de participer à « Fort Boyard » ces trente dernières années. L’homme a d’abord été danseur, puis comédien. Mais surtout, il est l’instigateur de nombreux jeux. En travaillant pour Adventure Line Production, il a participé à l’élaboration des épreuves de « Koh-Lanta » dont celle des poteaux, et de « Fort Boyard ». Pendant un an, de 1999 à 2000, il a aussi incarné le terrible pirate dans « Mission Pirattak », diffusé dans « Les Minikeums ».

Le retour de « Fort Boyard » est aussi celui de Félindra, incarnée par Monique Anjeon depuis 1991. Son passage est apprécié des téléspectateurs puisqu’elle est la dompteuse des spectaculaires trois tigres, Kanji, Kali et Minh. La jeune femme est fascinée par les félins depuis son adolescence, un rêve donc de pouvoir travailler avec eux depuis trente ans. En dehors de « Fort Boyard », elle travaille aussi pour le célébre dresseur de fauves français. Thierry Le Portier.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern