Agitée et voulant ouvrir la porte de l’avion en vol, une passagère a été immobilisée sur son siège (vidéo)

Capture d’écran
Capture d’écran

Le 6 juillet dernier, un vol American Airlines au départ de Dallas a connu quelques turbulences… internes. En effet, une passagère s’est montrée particulièrement agitée et dangereuse, forçant le personnel navigant à intervenir. Une heure après le décollage, une jeune femme a ainsi voulu ouvrir la porte de l’avion, indique RTL, rapportant des informations du New York Post.

« Je dois descendre de cet avion », aurait-elle crié en frappant sur une sortie, alors que l’appareil était en plein vol. L’équipage alors tenté de la calmer, sans succès. La jeune femme a même mordu une hôtesse de l’air en se débattant. Une situation dangereuse qui a forcé le personnel à immobiliser la passagère sur son siège, à l’aide de ruban adhésif.

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux et filmée par une autre passagère du vol, on peut ainsi voir la perturbatrice littéralement scotchée à son siège. Même sa bouche avait été bâillonnée. Pour tenter de rassurer les passagers, le pilote avait expliqué que l’équipage devait « faire face à une situation délicate  », ajoute RTL.

L’avion arrivé à destination, la jeune femme turbulente a été emmenée à l’hôpital en vue de subir un examen psychiatrique. Quoi qu’il en soit, American Airlines a déjà annoncé que celle-ci ne pourrait plus voyager à bord d’un avion de la compagnie.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern