Ce jeune Belge s’est fait remarquer à Cannes

Ce jeune Belge s’est fait remarquer à Cannes
Belpress

Venu présenter « L’enfant salamandre » au Festival de Cannes jeudi, Theo Degen, jeune étudiant belge, est ressorti avec le premier prix de la Cinéfondation, la catégorie qui récompense les réalisations d’étudiants.

« L’enfant salamandre » est un court-métrage qui raconte l’histoire d’un jeune homme nommé Florian. « À 15 ans, Florian pense pouvoir communiquer avec les morts par l’intermédiaire du feu. Cette obsession en fait la risée de son village, perdu dans la campagne belge. Un jour, à force de s’entendre dire qu’il est un monstre, Florian en devient un », résume l’Institut national supérieur des arts du spectacle et des techniques de diffusion (Insas).

Grâce à sa première place, Theo Degen a reçu 15.000 euros pour ses futurs projets cinématographiques. Et il pourra apposer au générique de son premier long-métrage la mention « réalisé avec le soutien du Festival de Cannes ». Une bonne visibilité dans le milieu du cinéma.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Nos livres de l’été

    livres

    La rédaction de « Soir mag » vous recommande quelques lectures coups de cœur. Cette semaine, les trois conseils d’Éloïse Dewallef.