Après l’armée, quel avenir pour la princesse Elisabeth?

belgaimage-179062460-full
BelgaImage

Depuis cette semaine, l’année de formation militaire de la princesse Elisabeth est officiellement terminée. Un passage à Arlon puis à Marche-les-Dames ont clôt ce chapitre de sa vie. Mais maintenant, que va-t-elle faire ? C’est la grande question. Elle doit choisir quelle direction elle va donner à sa vie et pour l’instant, quelques options semblent sortir du lot.

Des études universitaires en vue ?

Tout d’abord, comme le précise RTL Info, la formation militaire de la princesse Elisabeth n’était pas destinée à l’envoyer dans le cadre d’une opération de guerre. Pas question de faire comme la monarchie britannique qui avait vu le prince Harry partir pour l’Afghanistan. Après un an à l’Ecole Royale Militaire, hors-de-question d’ailleurs envoyer n’importe quel élève en mission à l’étranger. Le vrai but de cette année d’études, c’est d’acquérir les connaissances suffisantes pour assurer son futur rôle de cheffe des armées belges. Selon RTL Info, la princesse aimerait maintenant prolonger ce lien créé avec l’armée. Comment cela se ferait-il ? Impossible pour l’heure de le dire. Une participation à des camps ne serait pas exclue.

Mais comme bon nombre d’élèves récemment sortis du secondaire, le destin qui devrait attendre la princesse de 19 ans, ce serait un cursus universitaire. Se pose alors la question du type d’études choisies. Une formation en géopolitique ou en économie semblerait logique au vu de son futur rôle de reine. Est-ce que pour autant, elle va opter pour ce chemin-là ? Là aussi le Palais doit encore donner des précisions à ce sujet. Quoi qu’il en soit, elle devrait étudier à l’étranger pour ne pas être trop exposée publiquement, sûrement dans un pays proche de la Belgique selon RTL Info pour garder un lien étroit avec sa famille.