Pathologies cardiaques: au cœur du problème

Isopix
Isopix

En matière de mortalité, les vingt dernières années ont vu une décroissance progressive du nombre de décès liés à des problèmes cardiovasculaires. Ce n’est que l’année dernière, à la défaveur de la crise Covid et du premier confinement, que ce pourcentage a connu un léger pic. Pas de quoi s’affoler cependant puisque, entre-temps, les choses semblent être revenues presque à la normale et que, comme l’explique le professeur Beauloye (chef de service cardiologie auprès des Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles), ce mauvais score était clairement lié aux craintes des patients qui,...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète