«Koh-Lanta: La Légende»: comment ont été sélectionnés les candidats?

Capture d’écran - Instagram
Capture d’écran - Instagram

Le retour de « Koh-Lanta » ce soir est très attendu. Dans cette saison qui démarre, les téléspectateurs pourront retrouver les grands candidats qui ont marqué l’émission. Mais c’est aussi une saison événement puisque ce sont les 20 ans du jeu télévisé de TF1. Cette année, le casting est grand et impressionnant. Denis Brogniart a promis de l’action entre les candidats. Mais comment ont-ils été choisis finalement ? La production n’a-t-elle pris que les gagnants ou bien les chouchous du public aussi.

HuffPost rapporte les propos de Julien Magne, directeur des programmes d’Adventure Line Productions, une maison de production bien connu puisque c’est elle qui se charge de « Koh-Lanta » bien sûr mais aussi de « Fort Boyard ».

Quel est le casting ?

Cette année, 10 hommes et 10 femmes seront présents, que des candidats qui ont déjà particpé à l’émission pour ce « All Stars ». « On voulait une parité parfaite, donc déjà, on savait qu’on avait besoin de 20 aventuriers, 10 hommes, 10 femmes » indique Julien Magne. La production cherchait aussi « l’affrontement ultime ». Ainsi les candidats devaient démontrer, encore plus pour cette saison que les précédentes, leurs capacités physiques, de survie mais aussi de stratégie.

Dans « Koh-Lanta : La Légende », contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce ne sont pas que des vainqueurs. La production n’en a pris que six sur les vingt, dont Clémence, qui a remporté par deux fois l’émission. Mais il y a aussi des petits favoris, ceux qui n’ont pas eu le temps de démontrer tout leur potentiel, comme Sam, éliminé après 21 jours dans la compétition, l’édition « L’île aux héros ». Il avait beaucoup marqué les téléspectateurs, déçus de le voir partir si tôt.

Pourtant, la production assure : « On ne fait jamais un casting en fonction d’un avis du public, parce qu’il y a autant d’avis que de téléspectateurs. Ce n’est pas le public qui nous a poussés à prendre Sam, mais son aventure ». Julien Magne ajoute : « Il n’a peut-être pas énormément gagné, mais il a battu Claude dans une épreuve où il détenait le record de durée. Il a été époustouflant sur l’épreuve du tir à l’arc face à Claude et Teheiura. Et il a aussi marqué son aventure parce qu’il a réussi à faire le feu en un temps record, et tout ça avec une personnalité assez incroyable. C’est un grand ado Sam, et malgré cela, il a réussi à marquer une aventure extrêmement dure ».

Namadia aussi sera présent grâce à ces performances et son charisme : « Il est sorti assez tôt de son édition en Malaisie, mais il n’empêche que de notre point de vue, il était un capitaine hyper charismatique et emblématique de sa tribu avant la réunification. Il était sur un siège éjectable pendant un moment, mais il s’est battu ». Il était candidat dans l’édition « Koh-Lanta : Malaisie ».

Marquer les esprits pour les 20 ans

La production souhaite marquer les esprits pour ses 20 ans et pour ça, elle fait appel à ces candidats charismatiques qui cherchent le challenge : « On voulait évidemment avoir des gagnants, parce que dans les gens qui ont marqué Koh-Lanta, il y a beaucoup de gagnants. Mais c’était ça le vrai critère. Des gens qui ont marqué Koh-Lanta. Qu’ils aient gagné, qu’ils aient été proches de la victoire sans l’obtenir, et ces aventuriers qui avaient un gros potentiel et qui, par un fait de jeu, un aléa de l’aventure, ont été éliminés un peu trop tôt alors qu’ils auraient pu aller beaucoup plus loin ».

Quant aux équipes qui ont permis la réalisation de cette édition, Julien Magne précise qu’ils étaient confiants et agréablement surpris : « Ils ne pensaient pas qu’il y aurait autant d’adversité sur cette édition anniversaire. Ça les a réjouis, et puis en même temps, ça les a tendus ».

Il faudra attendre encore quelques heures avant de savoir si ces choix ont été les bons. Les téléspectateurs semblent en attente de cette nouvelle édition avec tout de même quelques agacements concernant le changement de la plage horaire de l’émission. « Koh-Lanta » sera désormais diffusé le mardi soir et non plus le vendredi soir sur TF1.

 
  • La soprano russe Anna Netrebko dans le rôle de Lady Macbeth, ici à Saint-Pétersbourg.

    Verdi au service de Shakespeare

    Par sa densité, son propos, ses caractères, son ambiance prenante autant qu’étrange, « Macbeth » est un incontournable de l’art lyrique.

  • La rencontre inattendue entre un livreur (H. Jemili) et un médecin à bout (M. Blanc).

    Michel Blanc au mieux de sa forme

    Les vraies bonnes comédies françaises sont devenues assez rares, mais fort heureusement pas inexistantes.

  • L’acteur français Ibrahim Koma incarne le valet de Phileas Fogg.

    L’œuvre de Jules Verne réadaptée

    L’excellent acteur britannique David Tennant, mais aussi le Français Ibrahim Koma qui incarne le valet Passepartout accompagnant Phileas Fogg dans son périple audacieux