Combinaisons de sécurité et combi de police: l’arrestation improbable d’un homme positif au Covid

Combinaisons de sécurité et combi de police: l’arrestation improbable d’un homme positif au Covid
Capture d’écran Stuff

La Nouvelle-Zélande ne rigole pas avec le coronavirus. Alors que le pays connaît une recrudescence de cas positifs - notamment au variant Delta - depuis la mi-août, les autorités mettent les petits plats dans les grands pour isoler les personnes contaminées du reste de la population. Comme l’illustre l’histoire, rapportée par le New Zealand Herald, de ce Néo-Zélandais, testé positif et maintenu en quarantaine dans un hôtel, duquel il s’est finalement échappé.

Sur les réseaux sociaux, l’homme avait raconté qu’il avait réussi à sortir du Novotel Ellerslie d’Auckland, hôtel transformé en structure d’accueil pour les cas Covid du pays. La police, après avoir pris connaissance de la fuite du patient, était partie à sa recherche et l’a finalement retrouvé, 12h plus tard, à son domicile, situé à plus de 10 kilomètres de l’hôtel.

Pour arrêter le fugitif, les agents n’ont pas lésiné sur les moyens. Ils se sont présentés - à trois ou quatre - devant la maison de l’homme avec un combi de police et vêtus de combinaisons de sécurité blanches, semblables à celles du personnel médical dans les services hospitaliers dédiés aux patients Covid. La scène a été filmée (des images à voir ici) par l’homme arrêté, qui a continué de clamer qu’il ne présentait aucun symptôme, raison pour laquelle il avait décidé de rentrer chez lui.

Mais bien mal lui en a pris, puisqu’il a été emmené devant le tribunal, où un juge a ordonné qu’il retourne au Novotel d’Auckland pour terminer sa quarantaine.