Barbara Pravi traite Michael Jones de «vieux con» sur «C à vous» (vidéo)

Capture d’écran - Youtube
Capture d’écran - Youtube

« Les Enfoirés » voient partir l’un de leurs chanteurs, Michael Jones. Dans une interview donnée à La Provence, Michael Jones avait expliqué que son départ était motivé suite à un décalage entre lui et la « nouvelle génération ». Barbara Pravi quant à elle était invitée sur le plateau de « C à vous ». Les chroniqueurs de l’émission ont abordé le sujet et ont demandé à la chanteuse de commenter.

Dans La Provence, le 28 août dernier, Michael Jones déclarait : « L’esprit a changé, c’est plus commercial. Enfin, bref, je ne m’y retrouvais plus. Je trouve que les jeunes artistes n’ont pas grand chose à exprimer. Les textes sont parfois très pauvres. J’appelle ça de la musique fast-food », et ajoute « C’est un point de vue personnel mais je trouve que les jeunes artistes n’ont pas grand-chose à exprimer. Les textes sont parfois très pauvres. J’appelle ça de la musique « fast-food ». Rien à voir avec ce que l’on faisait à l’époque ».

« Une réflexion de vieux con »

Des propos durs envers la jeune génération et qui rendait le commentaire de Barbara Pravi, arrivée deuxième lors de la compétition de l’Eurovision, d’autant plus intéressant. Ainsi, les chroniqueurs de « C à vous » ont commencé à débattre de cette sortie de Micheal Jones. Pour l’un des chroniqueurs, cette posture est « rude, c’est un jugement artistique générationnel ».

La présentatrice rebondit et demande à Barbara Pravi : « On ne vous a pas appelé pour faire partie des Enfoirés  ? ». La jeune chanteuse répond « Pas encore non  ! ». Elle ajoute par la suite que l’idée lui plairait : « Oui, pourquoi pas. Je trouve ça formidable que Slimane ait fait la chanson, parce que c’est merveilleux de mettre en avant de jeunes auteurs-compositeurs. Il y a très peu d’endroits où c’est possible, l’Eurovision en fait partie. C’est pour ça que je trouve que c’est une très belle émission » et ajoute avant une petite hésitation « Du coup je trouve que c’est un peu une réflexion de vieux con ». Un message qui a le mérite d’être clair.

À partir de 8 minutes dans la vidéo