Très à l’aise, Jean Castex traite Léa Salamé de «stagiaire» et souhaite un bon anniversaire à sa femme (vidéo)

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

L’émission de Laurent Ruquier, « On est en direct » a fait sa rentrée samedi soir. Il était accompagné de Léa Salamé pour conduire l’émission.

L’un des invités de cette émission était le Premier ministre, Jean Castex. C’était la première fois que le ministre participait à l’émission et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il s’est trouvé très en confiance face à ses interlocuteurs. Tellement que lors de son passage, le Premier ministre n’a pas hésité a appelé les animateurs par leur prénom.

Jean Castex a surtout été surpris en train de dire à Laurent Ruquier à propos de Léa Salamé : « C’est une très bonne stagiaire ». Les téléspectateurs ont aussitôt relevé la remarque et le visage crispé de Léa Salamé, sûrement un peu vexée de la réflexion. La journaliste n’a cependant pas répondu.

Enfin, au moment de clôturer l’émission et le passage de Jean Castex, Laurent Ruquier remercie son invité de sa présence et précise que c’est l’anniversaire de l’épouse du Premier ministre. Jean Castex a alors répondu « bon anniversaire chérie ! J’arrive », tout sourire à l’intention de sa femme.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?