Eric Zemmour reste sur CNews malgré la décision du CSA

PHOTONEWS_10829380-026
PhotoNews

Ce jeudi, CNews a confirmé qu’elle gardera bien Eric Zemmour à l’antenne, qu’importe que le CSA demande de décompter son temps de parole. Il n’y a « pas de date de fin à ce jour » de sa présence, fait ainsi savoir la direction de la chaîne au Monde. « Il débattra donc ce jeudi soir de 19 à 20 heures aux côtés de la présentatrice Christine Kelly, avec trois autres chroniqueurs », ajoute Le Parisien.

Officiellement, CNews limite sa réaction à la déclaration suivante : « Nous sommes très surpris par la décision du CSA, car Eric Zemmour ne s’est pas déclaré candidat à l’élection présidentielle. Nous nous laissons le droit de commenter [cette] décision ultérieurement ». Mais en privé, la chaîne n’en pense pas moins selon Les Jours. D’après ce site d’information, le directeur délégué Thomas Bauder a tenu des propos cinglants vis-à-vis du CSA : « Ils n’ont qu’à décompter le temps de parole et on verra bien ».

Pour le régulateur de l’audiovisuel, certes Eric Zemmour n’est pas officiellement candidat mais son statut a bel et bien changé. Outre les rumeurs de sa candidature à la présidentielle, d’autres « récents développements » posent question. Le polémiste a ainsi commencé une tournée promotionnelle pour son dernier livre qui a des allures de campagne électorale et ses soutiens sont activement à la recherche des 500 signatures requises pour être candidat. Il peut donc « être regardé dorénavant, tant par ses prises de position et ses actions, que par les commentaires auxquels elles donnent lieu, comme un acteur du débat politique national », juge le CSA.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?