«Joséphine, ange gardien» fait le pire score d’audience de son histoire sur TF1

belgaimage-66441436-full
BelgaImage

Ce lundi soir, les Français découvraient un épisode inédit de « Joséphine, ange gardien », le dernier de la saison 20. Si en février dernier, il ne s’était pas trop mal sorti lors de sa diffusion en Belgique (avec 310.663 téléspectateurs), il en était tout autrement en France hier. La série marque ainsi sa pire performance jamais réalisée pour un nouvel épisode. Une déception pour TF1 mais qui est logique au vu de l’évolution historique des audiences.

Une chute de plus en plus inquiétante

Plus habituée à régner en première place, TF1 est tombée hier en troisième position des audiences. « Joséphine, ange gardien » n’a en effet récolté que 13,9% de part de marché (2.840.000 téléspectateurs), loin derrière M6 avec « L’amour est dans le pré » (20,8%, 4.061.000 téléspectateurs) et France 2 avec « Les héritiers » (16,1%, 3.356.000 téléspectateurs). TF1 se place ainsi juste devant Arte, qui diffusait « Peur primale ».

Pour la première chaîne française, c’est clairement un revers. Mais il faut noter que globalement, la saison 20 est celle qui a fait les pires performances de toute l’histoire de la série. Son premier épisode avait par exemple récolté 15,1% de part d’audience (3.212.000 téléspectateurs). Il est désormais loin le temps où sa saison 8, diffusée en 2004, récoltait 40,3% et 10.120.000 téléspectateurs pour son lancement.

Depuis, lentement mais sûrement, « Joséphine, ange gardien » attire toujours de moins en moins de monde. En 2019, Mimie Mathy avait révélé avoir sauvé la série en acceptant de voir son cachet divisé par deux. Auparavant, « il y avait moins de chaînes, moins de concurrence, c’était un autre état d’esprit », confiait d’ailleurs l’actrice à RTL. Ce lundi, Mimie Mathy était d’ailleurs interrogée sur une éventuelle fin de la série. Mais a priori, elle n’est pas à l’ordre du jour. « Je pense que tant que je ne suis pas ridicule en tant qu'ange gardien, que je ne marche pas avec une canne, je suis prête à continuer ! », a-t-elle déclaré à Télé Star. « Peut-être à un rythme moins soutenu, c'est d'ailleurs déjà le cas puisqu'il n'y en aura que deux l'an prochain, mais je suis prête à continuer tant qu'on s'amuse et qu'on a de beaux sujets à développer ». Dans une interview à Télé-Loisirs, l’actrice conclut sur le sujet en évoquant des dates plus ou moins floues : « Joséphine ne vivra peut-être pas jusqu’en 2050 mais ce serait intéressant de la faire vivre jusqu’aux Jeux Olympiques 2024 et de la faire participer à sa façon ».