Patrick Bruel serait «effondré» après sa prestation mitigée à l’hommage pour Johnny Hallyday (vidéo)

belgaimage-179292034-full
BelgaImage

Ce mardi, un grand concert événement avait lieu en l’honneur de Johnny Hallyday mais les retours du public sur les réseaux sociaux n’ont pas toujours été bons. Parmi les critiques, on en retrouve certaines reprochant à Patrick Bruel la qualité de sa performance sur le titre « Vivre pour le meilleur » aux côtés de Florent Pagny et Patrick Fiori. Certains internautes ont fait l’hypothèse qu’il était trop ému pour chanter aussi bien que d’habitude mais en réalité, il s’avère qu’il y a bien eu un problème, comme le fait savoir Bernard Montiel sur le plateau de « Touche pas à mon poste ».

Selon le chroniqueur, le chanteur a fait une erreur au début de la chanson et par la suite, il n’a pas réussi à reprendre tout à fait le contrôle. « Patrick a raté une strophe et du coup, ça l’a angoissé, mais alors totalement ». Résultat : même après sa prestation, il restait affecté par cette erreur : « Il était effondré dans sa loge et ça a un peu gâché son plaisir d’avoir fait partie du show », assure Bernard Montiel. Même s’il a eu quelques difficultés, Patrick Bruel a pu finir la chanson avant de repartir en coulisses avec Patrick Fiori et Florent Pagny.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?