Brigitte Bardot n’a pas apprécié l’hommage à Jean-Paul Belmondo: «Je ne pense pas qu’il aurait aimé»

Photonews
Photonews

On apprenait le décès de Jean-Paul Belmondo le 6 septembre dernier. Depuis, les hommages et les souvenirs n’ont cessé de remonter à propos de Bébel. Un hommage national en son honneur s’est tenu aux Invalides le lendemain de son enterrement, le 9 septembre. À la fois solennelle et populaire, cette marque d’attention envers l’un des grands acteurs français de sa génération n’a pourtant pas plu à Brigitte Bardot.

Dans une interview accordée au Parisien Magazine, où elle aborde de nombreux sujets dont la lutte contre la maltraitance animale, elle ajoute aussi quelques mots sur Jean-Paul Belmondo. Elle parle d’un « homme adorable », « gentil, généreux, rigolo ». Elle ajoute que malgré son AVC, « il continuait à être charmant, ne se plaignait jamais ». Cependant l’hommage rendu aux Invalides ne lui a pas convenu : «  En revanche, ses obsèques aux Invalides, avec le gouvernement et tout le reste , je ne pense pas qu’il aurait aimé cela, ce n’était pas un type à grand spectacle. Je n’aimerais pas cela pour moi  ».

Cette position a sûrement été partagée en partie par la famille de Jean-Paul Belmondo. En effet, elle avait hésité à accepter ce protocole jugé un peu strict. Un collaborateur du président avait déclaré : « La famille a d’abord hésité. C’est tout de même un lieu très solennel et protocolaire, alors que les Belmondo sont des gens très sobres , qui voulaient quelque chose de sobre  ».

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?