Ce nounours à l’effigie d’Angela Merkel rencontre un succès fou en Allemagne (vidéo)

Alors qu’elle s’apprête à quitter le pouvoir en Allemagne après 16 ans en tant que chancelière du pays, Angela Merkel reçoit des hommages de toutes parts. Et certains sont plus originaux que d’autres…

Une société allemande a en effet eu l’idée de créer un ours en peluche à l’effigie de la chancelière. Un nounours habillé comme Angela Merkel, avec la même coupe de cheveux et les mains jointes comme l’Allemande a l’habitude de le faire. Et la peluche, vendue 180 euros, a eu un fameux succès en Allemagne, rapporte le Huffington Post. Les 500 oursons, tous fabriqués à la main dans l’usine Hermann-Toys, ont été vendus en moins d’une semaine.

« Les clients l’adorent. Nous avons une très longue liste d’attente et la bataille pour l’ours est lancée », s’est réjoui le directeur général de la société de jouets, Martin Hermann, au micro de l’agence Reuters. Il a également souligné l’important travail de ses équipes pour créer chaque peluche : « L’ours est entièrement fabriqué en Allemagne et il faut environ quatre heures par ours. Il s’agit donc d’un travail manuel considérable ». D’où le prix, qui peut paraître élevé pour un jouet.

Hermann-Toys n’en est pas à son coup d’essai en la matière, puisque la société a déjà fabriqué des oursons à l’effigie de Barack Obama, la reine Elizabeth II ou encore le prince Philip. En 2005, elle avait même déjà sorti un nounours Angela Merkel, pour l’entrée en fonction de cette dernière. Mais cette fois, la chancelière se verra offrir sa nouvelle peluche.

«Angie Bear», l’ourson conçu en 2005 pour l’entrée en fonction d’Angela Merkel.
«Angie Bear», l’ourson conçu en 2005 pour l’entrée en fonction d’Angela Merkel. - BelgaImage

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?