La princesse Élisabeth débute ses études à Oxford ce lundi: ses premiers pas au Lincoln College (vidéo)

Après un an de formation à l’école royale militaire, la princesse Elisabeth entame ce lundi 4 octobre un programme de trois ans en histoire et politique au Lincoln College, l’un des collèges de la prestigieuse Université d’Oxford. Voilà qui lui assurera une formation utile à sa future fonction de reine, puisqu’elle alliera l’étude des sciences politiques à l’histoire, donc la mise en perspective historique des événements. À cette occasion, des images de la princesse ont été prises au Lincoln College et dans un certain nombre de lieux incontournables de la ville d’Oxford, le lundi 27 et le mardi 28 septembre 2021, lorsque la fille aînée de Philippe et Mathilde a découvert son nouveau lieu de vie.

En moyenne, chaque collège d’Oxford accueille 44 jeunes par an, la concurrence pour y entrer est donc rude. C’est au terme d’une sélection que l’on est admis au Lincoln College. Et la princesse « a conclu avec succès les épreuves d’admission ». À savoir : une première acceptation de son dossier sur la base de ses résultats antérieurs, de son CV… ; puis une épreuve écrite en histoire « anonymisée », précise-t-on ; et enfin, un entretien avec le professeur chargé des admissions (« tutor »). À ce stade, on ne sait pas si elle poursuivra cette formation au-delà du bac de trois ans, en tentant un master.

Notons encore qu’Élisabeth kotera, comme tous les étudiants de première année, sur le campus de l’université. Pour ce qui est du coût de ces études, l’inscription annuelle au Lincoln College revient à 28.370 livres pour un élève étranger (trois fois plus que pour un Britannique), soit 33.000 euros, auxquels s’ajoutent les 176 livres (205 euros) par semaine pour la chambre.

Lors de la séance photo, la princesse s’est adonnée au « punting », balade en barque sur la rivière Cherwell, un des passe-temps favoris des touristes, des habitants et des étudiants d’Oxford. Le punting est une tradition de longue date à Oxford. Les punts sont des barques en bois à fond plat. « Punter » consiste à faire avancer le bateau sur l’eau à l’aide d’une longue perche avec laquelle on pousse sur le fond de la rivière.

Palais Royal

 
  • La soprano russe Anna Netrebko dans le rôle de Lady Macbeth, ici à Saint-Pétersbourg.

    Verdi au service de Shakespeare

    Par sa densité, son propos, ses caractères, son ambiance prenante autant qu’étrange, « Macbeth » est un incontournable de l’art lyrique.

  • La rencontre inattendue entre un livreur (H. Jemili) et un médecin à bout (M. Blanc).

    Michel Blanc au mieux de sa forme

    Les vraies bonnes comédies françaises sont devenues assez rares, mais fort heureusement pas inexistantes.

  • L’acteur français Ibrahim Koma incarne le valet de Phileas Fogg.

    L’œuvre de Jules Verne réadaptée

    L’excellent acteur britannique David Tennant, mais aussi le Français Ibrahim Koma qui incarne le valet Passepartout accompagnant Phileas Fogg dans son périple audacieux