La dernière photo de Charlène de Monaco inquiète: «Est-ce que vous allez bien?»

2021-10-04 09_54_32-HSH Princess Charlene sur Instagram _ God Bless ❤
Instagram Hshprincesscharlene

Coincée en Afrique du Sud à cause d’une infection ORL, Charlène de Monaco n’est plus rentrée chez elle depuis plusieurs mois, depuis mi-mars environ. Si elle a tout de même reçu la visite – quelques jours – de son mari et de ses deux enfants, la femme d’Albert de Monaco ne semble pas au mieux de sa forme.

Elle a notamment subi plusieurs opérations depuis le mois d’août, et au début du mois de septembre, elle a été victime d’un malaise, nécessitant une nouvelle hospitalisation. Depuis cet incident, Charlène de Monaco n’avait plus vraiment donné de nouvelles. Mais ce week-end, la princesse a publié sur Instagram un cliché d’elle, assise à une table, toute souriante. Au premier abord, cette photo peut paraître rassurante, mais on remarque vite que la maman de Jacques et Gabriella a les traits tirés, et a l’air amaigrie. Si beaucoup d’internautes se réjouissent de la voir sourire de la sorte, d’autres s’inquiètent de son état de santé. « J’espère que vous allez bien », « Trop affaiblie », « Elle n’a pas l’air en bonne santé la pauvre », peut-on notamment lire dans les commentaires.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?