Britney Spears remercie ses fans de l’avoir aidée à se libérer de la tutelle de son père

Belgaimage
Belgaimage

Après des années de mobilisation des fans de Britney Spears, réunis sous le hashtag #FreeBritney, le 29 septembre dernier un tribunal de Los Angeles a décidé d’enfin retirer la tutelle de la chanteuse à son papa Jamie. Cela faisait longtemps que la star tentait de se libérer de cette tutelle, qu’elle qualifiait d’« abusive ».

La mesure avait été mise en place en 2008 après des troubles mentaux diagnostiqués chez Britney Spears, rappelle BFM TV. Désormais, la gestion des finances et de la vie privée de l’artiste a été confiée à des professionnels. Ravie de cette décision, la chanteuse a tenu à remercier sa grande communauté de fans pour l’avoir aidée à se libérer de cette tutelle. Elle estime en effet que ce mouvement qui a pris de l’ampleur ces dernières années a pesé dans le choix du tribunal. Elle a ainsi publié une vidéo sur Twitter, accompagné d’un message empli d’émotions.

« Le mouvement #FreeBritney… Je n’ai pas de mots… Grâce à vous et à votre résilience acharnée pour me libérer de ma tutelle. Ma vie est maintenant dans cette direction !!!! Hier soir, j’ai pleuré pendant deux heures, parce que mes fans sont les meilleurs et que je le sais  », a-t-elle écrit, heureuse.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?