La cuisine des temples

Un exemple  : à droite, du tofu sauté et un mijoté de champignons, à gauche, un kimchi de radis et des noodles aux légumes, sauce chilli.
Un exemple : à droite, du tofu sauté et un mijoté de champignons, à gauche, un kimchi de radis et des noodles aux légumes, sauce chilli. - BelgaImage

Née il y a 1.700 ans dans les montagnes de Corée, la cuisine des temples connaît un nouvel engouement mondial, surtout depuis la tenue d’une conférence sur le sujet organisée à New York en 2018. Cette tradition culinaire se veut plutôt minimaliste, végétalienne, saisonnière et locavore, en accord avec ce que peut offrir la nature environnante. Une cuisine préparée et consommée dans une démarche également spirituelle, s’inscrivant dans la philosophie du bouddhisme et qui nourrirait l’âme autant que le corps. Et jamais plus qu’il ne faut. L’idée est de prélever le minimum vital et de ne...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète