Emmanuel Macron lors d’une discussion privée: «Elle me fait chier, Cotillard»

belgaimage-182890361-full
BelgaImage

Cette semaine est sorti le nouveau livre de deux journalistes du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme : « Le traître et le néant ». Le sujet : une série d’anecdotes sur les coulisses de l’Elysée pour montrer comment se comporte au quotidien le président Emmanuel Macron. Parmi celles-ci, on en trouve une particulièrement frappante concernant Marion Cotillard et plus spécifiquement son engagement climatique.

L’Elysée sans filtre

L’actrice est connue pour avoir défendu des causes environnementales et sociales. En 2018, déçue de ne pas voir l’Elysée s’engager plus dans la lutte contre le changement climatique, elle déclare au Parisien : « Ma foi en la politique a été vraiment mise à mal. C'est faire des promesses pour avoir une belle image et derrière ne pas les tenir du tout. Je trouve cela insupportable ».

Des paroles qui n’ont pas du tout plus à Emmanuel Macron. Un jour, il parle d’elle avec Jean-Marc Dumontet, producteur de spectacle et proche du président, et il ne mâche pas ses mots. «Elle me fait chier, Cotillard », dit-il alors selon les deux journalistes. Il n’empêche, peu après, le président a lancé la Convention citoyenne pour le climat.

« Le traître et le néant » s’assume en tout cas comme un livre à charge. On y trouve notamment plusieurs témoignages de personnes critiques du président, comme François Hollande, l’ancien ministre socialiste Pierre Moscovici, le maire de Troyes François Baroin, l’ancien Premier ministre Manuel Valls, etc. Les journalistes revendiquent plus de 110 témoignages et on y découvre entre autres qu’Emmanuel Macron aurait discuté avec Bernard Tapie de la crise des gilets jaunes, que Brigitte Macron aurait vu ses lunettes dévorées par le chien de François Hollande et lui aurait envoyé la facture, ou encore que Stéphane Bern aurait rebaptisé les ministres pour amuser le président (la ministre de la Fonction publique, Amélie de Montchalin, serait ainsi devenue Amélie « de mon machin »). Selon France Inter, le livre interroge une multitude d’acteurs différents mais « sans apporter de nouvelles informations majeures ».

 
  • François Chladiuk (à gauche) en compagnie de Walter Littlemoon venu tout spécialement à Lyon pour l’inauguration de l’expo.

    François Chladiuk, l’ami des Sioux

    Ce Belge possède une exceptionnelle collection de pièces indiennes historiques, exposée actuellement dans un musée de Lyon.

  • La fashion victim porte des vêtements à la mode, même s’ils ne sont pas beaux, accumule souvent de manière compulsive des articles et peut aller au contraire de la saison.

    De la fashion victim au feutre

    Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

  • Face aux témoignage, Éliane Deschamps a toujours nié les accusations d’emprise.

    La gouroue qui voyait la Vierge

    En France, Éliane Deschamps se retrouve devant la justice pour abus de faiblesse. Elle a martyrisé les adeptes du groupe « Amour et miséricorde ».