20 ans de la Star Academy: Nolwenn Leroy fond en larmes en pleine chanson (vidéo)

ipiccy_image
Captures d’écran TF1

Place au deuxième prime de la « Star Ac’ » ce soir. Après un retour sur les saisons 1 et 5 la semaine passée, place à la suite. Les téléspectateurs redécouvriront ce samedi soir notamment les images de la deuxième émission du concours de chant, qui a sacré Nolwenn Leroy.

Présente ce soir sur le prime avec cinq de ses anciens camarades, la grande gagnante de l’époque interprète « Song of you » de Laurent Voulzy, accompagnée à la guitare, quand elle est soudainement submergée par l’émotion, au point de ne plus pouvoir chanter. À la fin de sa prestation, Nolwenn se met à pleurer, alors que le public l’applaudit.

« Pardon, je n’aurais pas dû les regarder », lance-t-elle alors à Nikos, en désignant ses anciens compagnons d’aventure présents à ses côtés : Houcine Camara (finaliste), Emma Daumas (demi-finaliste), Anne-Laure Sibon, Fabien Antoine et Rudy Carvalho.

Auprès de PureCharts, Nolwenn a expliqué ce moment plein d’émotions : « Ce n’est pas mon genre de pleurer en télé, je n’aime pas me donner en spectacle comme ça. Mais à un moment donné, j’ai eu une montée d’émotions. À la fois, je m’en voulais, je me disais ’Oh non’ et après je me suis dit ‘Allez quoi’. C’était plus fort que moi, je chantais, je les regardais et d’un coup… I lost it, comme on dit en anglais ».

 
  • La soprano russe Anna Netrebko dans le rôle de Lady Macbeth, ici à Saint-Pétersbourg.

    Verdi au service de Shakespeare

    Par sa densité, son propos, ses caractères, son ambiance prenante autant qu’étrange, « Macbeth » est un incontournable de l’art lyrique.

  • La rencontre inattendue entre un livreur (H. Jemili) et un médecin à bout (M. Blanc).

    Michel Blanc au mieux de sa forme

    Les vraies bonnes comédies françaises sont devenues assez rares, mais fort heureusement pas inexistantes.

  • L’acteur français Ibrahim Koma incarne le valet de Phileas Fogg.

    L’œuvre de Jules Verne réadaptée

    L’excellent acteur britannique David Tennant, mais aussi le Français Ibrahim Koma qui incarne le valet Passepartout accompagnant Phileas Fogg dans son périple audacieux