Meghan Markle s’excuse auprès du tribunal pour «un oubli» durant le procès contre le Mail on Sunday

BELGAIMAGE-182064509
Belga/AFP

Meghan Markle a remporté en février son action en justice pour atteinte à la vie privée contre le tabloïd Mail on Sunday. Elle reprochait à ce journal à grand tirage la publication d’un courrier écrit en 2018, dans lequel elle demandait à son père Thomas Markle, 77 ans, de cesser de s’épancher et de mentir dans les médias sur leur relation brisée.

Mais le tabloïd britannique conteste la décision prise à son encontre, selon laquelle la publication de la lettre de Meghan était « manifestement excessive et donc illégale ». La justice britannique examine donc depuis mardi l’appel formé par le Mail on Sunday, et rendra normalement son jugement ce jeudi.

Les excuses de Meghan Markle

Mais au cours de cet appel, un élément nouveau a été dévoilé, rapporte BFMTV. L’ancien secrétaire de la communication de Meghan Markle et du prince Harry, Jason Knauf, a affirmé mercredi à la cour avoir fourni des informations sur la vie privée du couple aux rédacteurs de « Finding Freedom », la biographie non-officielle des parents de Lilibet et Archie, et cela avec le consentement de Meghan Markle. D’après Jason Knauf, le livre faisait même l’objet de discussions entre les rédacteurs et la duchesse « en personne et par e-mail ».

Un témoignage qui va à l’encontre de ce que le couple a toujours prétendu, puisqu’ils ont toujours nié avoir participé à la création de cette bibliographie. Pourtant, suite aux propos de Jason Knauf devant la cour, Meghan Markle a adressé une lettre au tribunal, dans laquelle elle valide les dires de son ancien secrétaire de communication. « Je reconnais que M. Knauf a fourni des informations aux auteurs et qu’il l’a fait en ma connaissance […] je présente mes excuses à la cour pour ne pas m’être souvenue de ces échanges à l’époque », a notamment écrit l’épouse du prince Harry, précisant tout de même que les informations en question n’étaient pas très détaillées

 
  • DR

    Micro Macro: Crime City

    On vous le conseille surtout seul ou à deux.

  • DR

    Test – Call of Duty Vanguard

    Un an presque jour pour jour après Call of Duty Cold War, Activision nous livre le 18e épisode de sa série. Changement de contexte pour cet opus, qui délaisse la guerre froide pour nous replonger au cœur de la Seconde Guerre mondiale.

  • Cette femme de cœur et d’action entre au Panthéon ce 30 novembre.

    Chanteuse, danseuse et comédienne

    Le portrait « Joséphine Baker, première icône noire » est diffusé à 23h35 sur Arte, ce dimanche 28 novembre.