Accueil Actu Stars

Décès des frères Bogdanoff: «Ils ont cru Didier Raoult, ils en sont morts»

Ami d’Igor et Grichka Bogdanoff, Raphaël Enthoven déplore le fait qu’ils aient écouté Didier Raoult.

Temps de lecture: 2 min

Grichka et Igor Bogdanoff, décédés respectivement le 28 décembre et le 3 janvier à l’âge de 72 ans, n’étaient pas vaccinés contre le coronavirus. Estimant être en assez bonne santé, car très sportifs notamment, les célèbres jumeaux pensaient être immunisés contre le coronavirus.

Lors d’une interview le 6 décembre dernier, ils avaient expliqué attendre un prochain vaccin, suivant les conseils du controversé professeur Didier Raoult. « Nous pensons très sincèrement que Didier Raoult, dont le parcours scientifique est incontestable et supérieur à la plupart de ceux qui le critiquent, détient des réponses », avait affirmé Igor Bogdanoff, persuadé qu’« on donnera raison dans quelque temps » à Didier Raoult.

« Ça me brise le cœur. Ils ont cru Didier Raoult, ils en sont morts. Voilà ce qu’il s’est passé », a réagi l’écrivain Raphaël Enthoven, ami d’Igor et Grichka, en réentendant l’extrait de l’interview sur le plateau de « C à vous » mercredi soir. « Ils ont adhéré aux paroles de Didier Raoult et aujourd’hui ils sont morts. Je pense qu’ils sont aujourd’hui en désaccord avec eux-mêmes », a-t-il regretté.

« L’argument d’Igor Bogdanoff qui était de dire ’On attend d’autres vaccins’, moi je n’y crois pas. Ils étaient hermétiques à l’idée même de vaccin, à l’idée même d’injecter la chimie », a poursuivi Raphaël Enthoven, parlant de « phobie » de la part de deux frères. L’écrivain a rappelé que Grichka et Igor Bogdanoff n’étaient pas antivax, mais qu’ils ne se sentaient simplement « pas concernés ».

Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une