Accueil Actu Soirmag

Record atteint en 2021 pour les plaques d’immatriculation personnalisées

Le nombre de plaques d’immatriculation personnalisées ne cesse d’augmenter et l’année 2021 marque un record avec plus de 3.000 demandes supplémentaires.

Temps de lecture: 2 min

Seriez-vous prêt à payer le prix pour une plaque d’immatriculation personnalisé avec un mot en particulier, ou bien le nom de votre entreprise pour faire de la publicité par exemple ? C’est en tout cas le choix qu’on fait 11.021 personnes en 2021 selon le SPF mobilité, rapporte SudInfo. Si ce chiffre ne vous dit trop rien, ils étaient 7.976 en 2020 a s’offrir une plaque personnalisée, 6.503 en 2019 et 5.949 en 2018.

Des chiffres qui restent importants pour s’offrir cette excentricité à 1.000 euros tout de même. Rien ne vient vraiment expliquer cet engouement selon Charlotte Van den Branden, porte-parole sur SPF Mobilité. Autre phénomène surprenant, le nombre global d’immatriculation en Belgique diminue depuis 2021, explique-t-elle à SudInfo. Il y en a eu 178.556 de moins en 2021 par rapport à 2019.

Le quotidien rapporte les motivations d’un automobiliste Namurois, Pierre Honnay, qui travaille dans la construction de piscine et qui a naturellement immatriculé sa Porsche Cayenne, « PISCINE ». Pour rendre sa publicité affichée derrière sa voiture plus efficace, le Namurois a décidé de changer sa plaque d’immatriculation il y a quatre ans, après avoir vu une voiture immatriculée « CASTOR ».

Des plaques qui surprennent

Il rapporte que ce détail a un impact certain sur les personnes qui voit sa plaque d’immatriculation. « Les gens sont tellement interloqués qu’ils photographient ma plaque quand je roule sur l’autoroute. Ou, quand je croise des piétons, je vois leur regard et je lis le mot piscine sur leurs lèvres. Je me suis fait plusieurs clients de cette façon ! Alors, compte tenu du fait que je déduis cette plaque de mes impôts, comme frais publicitaires, ces 1.000 euros ne représentent pas grand-chose, au vu des nombreux clients qu’elle a pu m’amener » explique-t-il à SudInfo.

Une plaque qui peut faire des envieux et peut aussi être volée. Malheureusement, comme le souligne le Namurois, une plaque volée est une plaque radiée à vie. Finalement, l’homme s’est résolu à forer 8 trous au lieu de quatre dans sa Porsche pour accrocher sa plaque avec des « vis antivol ».

Si l’expérience vous tente, le site du SPF Mobilité mets à disposition plusieurs pages. La première pour connaître les combinaisons qui ne sont pas utilisables comme les formules qui peuvent rentrer en conflit avec des véhicules de l’armée par exemple, ou bien certaines combinaisons avec des chiffres et des lettres comme « 007-BOND ». La seconde page vous permet de tester vos suggestions pour savoir si la plaque est déjà prise ou non.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une