Accueil Actu Soirmag

Alessandra Sublet réagit à la polémique sur la parodie de Stromae: «Il faut accepter qu’on n’ait pas tous le même curseur de l’humour»

Après la polémique suscitée par la parodie du passage de Stromae au JT de TF1 dans l’émission « C’est Canteloup », l’animatrice Alessandra Sublet répond aux internautes en colère.

Temps de lecture: 3 min

Quelques jours après un passage sur le plateau du 20h de TF1 qui a marqué les esprits, Stromae et sa chanson « L’Enfer », qui aborde le thème du suicide, ont été parodiés dans l’émission satirique « C’est Canteloup », diffusée elle aussi sur TF1 et qui attire chaque soir environ 5 millions de téléspectateurs.

Sauf que voilà, la satire mise en scène imaginée par Nicolas Canteloup et la présentatrice Alessandra Sublet en a choqué plus d’un. On y voit le chanteur, la corde au cou qui chante « Ce matin il fait beau, tant pis, on se suicidera demain » et puis « Je suis favorable à une 4e dose de vaccin ou… une 12e dose de Tranxène [médicament qui combat l’anxiété, ndlr] ». Les réactions lors de la diffusion de l’émission ne se sont pas fait attendre. Les internautes se sont dits « choqués » et ont jugé les images irrespectueuses.

Alessandra Sublet a réagi à la polémique qui a suivi la diffusion de l’émission. « Ce sont les auteurs qui écrivent les textes, pas moi. Je joue le jeu de ce qu’ils écrivent à partir du moment où tout est du second degré. Tout cela nous ramène à une question essentielle : « Est-ce qu’on peut rire de tout, » A ça, je réponds que quand vous faites une émission comme « C’est Canteloup » tous les jours, on est obligé d’admettre que oui parce qu’on prend des sujets parfois graves pour essayer de juste donner un peu de baume au cœur aux gens et pour être une loupe sur ce que c’est » a exprimé l’animatrice avant de préciser : « Ce n’est en aucun cas visé contre Stromae et encore moins contre son travail artistique. Personnellement, j’apprécie le travail de Stromae et il le sait. »

Elle comprend toutefois les réactions par dizaines sur les réseaux sociaux. « Je serai toujours impartiale là-dessus. Je me dis que c’est normal qu’il y a des gens qui crient au scandale et que c’est normal que d’autres, à l’inverse, rigolent. Il ne faut juger personne. Il faut juste accepter que dans cette société, on n’ait pas tous le curseur de l’humour au même endroit », déclare-t-elle avant de conclure que si autant de personnes se réunissent chaque soir devant « C’est Canteloup », c’est que l’émission est tout de même appréciée des téléspectateurs.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une