Accueil Actu Télé

«Des ânes», «mal élevé et méchant»: la passe d’armes continue entre les acheteurs d’Affaire conclue

Le torchon brûle entre Pierre-Jean Chalençon et les autres acheteurs de l’émission. Alors que l’antiquaire ne fait plus partie de l’émission, les souvenirs sont encore vivaces et font surface.

Temps de lecture: 3 min

Dernièrement, deux acheteurs de l’émission « Affaire conclue » se sont lâchés au sujet de Pierre-Jean Chalençon. Ce dernier a bien entendu répondu à sa façon sur les réseaux sociaux. Stéphane Vanhandenhoven et Gérald Watelet ont tous les deux fait part de leur ressenti quant à la présence de Pierre-Jean Chalençon dans l’émission, lors d’interview dans l’hebdomadaire Ciné Télé Revue.

En cause essentiellement, la vulgarité de l’antiquaire et son manque de tact. Ainsi Gérald Watelet déclarait à propos de l’ancien acheteur d’« Affaire conclue » : « Chalençon est quelqu’un qui est d’une vulgarité sans nom. Étant homosexuel, je ne veux surtout pas être identifié à ce genre d’individu. Il rend de nous la plus mauvaise image qu’on puisse imaginer ». Il ajoute ensuite : « C’est un personnage mal élevé et méchant avec les autres ; les gens qu’il se targue de connaître soit sont morts, soit vont mourir. C’est quelqu’un qui voulait à tout prix qu’on parle de lui et à un moment donné, le prix est trop cher à payer ».

Stéphane Vanhandenhoven a aussi fait part de sa vision du personnage, toujours dans Ciné Télé Revue  : « Quand je suis arrivé dans l’émission, il a tout de suite imité l’accent belge. Je lui ai dit qu’une fois ça allait, mais que s’il le refaisait au tournage suivant, je lui flanquais une grosse tarte. Oui, c’était quelqu’un de méchant », assure-t-il. « Bien sûr, il avait un potentiel pour faire rire. Sur le plateau, il meublait bien quand on ne savait pas quoi dire. Mais il a eu des prises de position qu’une chaîne nationale ne peut pas accepter, ainsi que l’affaire des repas clandestins. Il cherche le buzz pour le buzz » conclut l’acheteur.

Pierre-Jean Chalençon répond

Il n’a pas fallu longtemps pour que l’intéressé réponde. C’est sur Twitter de Pierre-Jean Chalençon écrit à ses anciens collègues : « Merci à mes anciens camarades en mal de notoriété… Je pensais que l’humour était important en Belgique. Mais eux vraisemblablement ne savent pas l’utiliser !!! Je comprends mieux les scores catastrophiques d’Affaire conclue avec des ânes pareils !!! ».

Tout est parti d’une intervention de Pierre-Jean Chalençon sur Sud Radio. L’ancien acheteur qui a participé à l’émission durant trois ans s’est lâché sur les conditions de tournage. Il expliquait notamment ne pas avoir eu de loge et ne pas avoir été payé assez, parlant de « sommes ridicules ». « Notre loge pour les acheteurs, c’était les toilettes où Sophie Davant allait. Il y avait un petit frigo avec des souris et des rats et on se reposait dans le décor avec un petit canapé. Quand on va chez Hanouna, on a chacun une loge », a-t-il précisé.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une