Accueil Actu Stars

Francis Lalanne fait condamner Fort Boyard aux prud’hommes

Le chanteur attaquait la production pour licenciement abusif. La production doit désormais lui verser près de 10.000 euros d’indemnités.

Temps de lecture: 1 min

Francis Lalanne poursuivait la production de Fort Boyard, Adventure Line Productions (ALP) devant les prud’hommes pour licenciement abusif en 2020. Il accusait également la production d’avoir requalifié les contrats signés entre 2016 et 2019 en CDI. Le conseil des prud’hommes de Rochefort a jugé en faveur de Francis Lalanne.

Le conseil a alors délibéré et a décidé de « requalifier le contrat de travail d’usage à durée déterminée en contrat de travail à durée indéterminée ». La production est condamnée à verser 3.247 euros d’indemnités de préavis, 1.200 euros au titre de l’indemnité de licenciement et 5.000 euros de dommages et intérêts. « La jurisprudence moralise le travail des artistes sur ces lieux de tournage, comme Fort Boyard ou Koh Lanta, où ils sont traités un peu comme des esclaves en leur faisant signer des contrats sans trop respecter le code du travail », a réagi auprès de l’AFP Me Emmanuel Ludot, l’avocat du chanteur.

Également Adventure Line Productions doit rendre les objets du personnage de « Narcisse Lalanne » à Francis Lalanne, à savoir le chapeau du chanteur, mais elle peut conserver la longue pipe en bois.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une