Accueil Actu Soirmag

Une nageuse canadienne confie avoir été droguée lors des derniers championnats du monde de natation

Médaillée lors des championnats du monde de natation à Budapest en juin, la nageuse Mary-Sophie Harvey a confié ne pas se souvenir de sa dernière soirée sur place. Elle a raconté avoir été droguée.

Temps de lecture: 2 min

Quelques semaines après avoir glané une médaille de bronze avec son équipe nationale au 4x200m nage libre des championnats du monde de natation à Budapest, Mary-Sophie Harvey a fait une confession surprenante sur ses réseaux sociaux. La Canadienne de 22 ans, qui a beaucoup hésité avant de parler, a confié avoir été droguée lors du dernier jour des Mondiaux.

La jeune nageuse n’a plus de souvenirs de ce qu’il s’est passé pendant quatre à six heures, le soir de sa dernière journée à Budapest, la veille de son départ de Hongrie. « Je me souviens juste m’être réveillée complètement perdue le lendemain, avec le manager de l’équipe et notre médecin à mon chevet », écrit Mary-Sophie Harvey sur Instagram, expliquant qu’elle a longtemps hésité à raconter sa mésaventure.

« Je me souviens avoir célébré nos résultats, tout en étant raisonnable et consciente de mes prochains objectifs », poursuit la sportive canadienne, « Mais ensuite, je ne me souviens plus de rien […] La seule chose que je peux dire, c’est que je n’ai jamais eu honte à ce point ».

« Soyez prudents »

En rentrant dans sa famille au lendemain de sa perte de connaissance, Mary-Sophie a remarqué divers bleus sur son corps, elle a donc appelé un médecin et passé des examens. Ces derniers ont révélé une côte froissée et une petite commotion.

Les médecins « m’ont dit que cela arrive plus souvent qu’on ne le pense et que j’ai eu de la chance, d’une certaine manière », raconte encore la nageuse, qui juge que l’on ne parle pas assez des cas de drogue comme elle a vécu. « Il y a une dangereuse augmentation des cas au fil des ans […] Pour ceux et celles qui me lisent, soyez prudents. Je pensais que ça ne m’arriverait jamais, surtout en étant entourée de mes amis. Mais ça est arrivé. Et j’aurais aimé que quelqu’un me mette en garde face à ce danger avant cette nuit ».

Une enquête est en cours au sein de la fédération de natation, qui collecte encore des informations sur ce qu’il s’est passé lors de cette fameuse soirée.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une