Accueil Actu Soirmag

Patrick Balkany méconnaissable à sa sortie de prison «soulagé et fatigué» (vidéo)

L’ancien maire de Levallois-Perret est sorti de Fleury-Merogis. Il a trouvé la prison « très difficile ».

Temps de lecture: 2 min

Discrètement, Patrick Balkany est sorti de prison aujourd’hui. L’ancien maire de Levallois-Perret était incarcéré à Felury-Merogis, après l’accord de la Cour d’appel pour un aménagement de peine. Dès sa sortie, il s’est directement rendu à son domicile pour y retrouver son épouse, Isabelle Balkany.

Il a cependant confié quelques mots à BFMTV. À 73 ans, Patrick Balkany arrive les cheveux longs, dans une chemise verte. Il assure être « fatigué » de son passage à la prison et déclare : « Je suis soulagé de pouvoir me reposer, me soigner et prendre soin de mon épouse ». Il souhaite également « réapprendre à marcher ».

Il s’est confié un peu plus sur ses conditions d’incarcération : « La prison c’est très dur, c’est très difficile. J’étais isolé et je n’ai pas croisé un détenu en six mois ». Il a salué le « travail remarquable » du personnel soignant et pénitentiaire de la prison. Il évoque cependant un « enfer » concernant Fleury-Mérogis.

Son épouse, Isabelle Balkany était à ses côtés pour le retrouver. Elle parle de son « soulagement » et ajoute : « Quand un bonheur est trop intense, on n’arrive pas à le qualifier ».

Condamnations

Patrick Balkany a été condamné pour « blanchiment de fraude fiscale », à cinq ans de prison. Ses avocats assurent qu’il pouvait bénéficier de cet aménagement de peine : « Cette décision est irréprochable en droit, car rien ne justifie dans ce dossier le maintien en détention d’un homme de 73 ans qui a déjà purgé les deux tiers de sa peine ».

Patrick Balkany a passé cinq mois en détention puis a été libéré sous bracelet électronique en février 2020. Cependant, suite à de nombreux manquements, il est retourné en prison en février dernier.

Lui et sa compagne ont été reconnus coupables de pas avoir payé d’impôts sur la fortune entre 2010 et 2015, mais également d’avoir sous-évalué leur impôt sur le revenu, entre 2009 et 2014. D’autres enquêtes sont encore en cours, notamment pour abus de bien sociaux et détournements de fonds publics.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Les hommes forts de Poutine

Le Président de la Fédération de Russie peut compter sur des soutiens fidèles, qu’il a hissés au plus haut niveau du pouvoir. Tour d’horizon d’un clan qui « se tient par la barbichette ».

Voir plus d'articles

À la Une