Accueil À table

Auguste Escoffier, sans doute le meilleur…

L’histoire à table de la semaine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

C’était un artiste de la gastronomie mais pas que. De son nom complet Georges Auguste Escoffier, ce chef français né le 28 octobre 1846 à Villeneuve-Loubet (Côte d’Azur), fils de forgeron, était aussi reconnu pour son humanité. Il recevra d’ailleurs la Légion d’honneur le 11 novembre 1919, des mains du président Poincaré, pour avoir œuvré toute sa vie au développement de la gastronomie française mais aussi pour toutes ses actions en faveur des plus démunis. Il collabora notamment avec l’association caritative « Les petites sœurs des pauvres » en améliorant les repas des plus démunis avec les restes de vivres en provenance de ses restaurants. Il créa un comité de secours pour les cuisiniers mobilisés durant la Première Guerre mondiale et offrit même l’argent qu’il avait reçu lors de son jubilé à une maison de retraite qui hébergeait d’anciens cuisiniers sans le sou. Voilà pour son côté humaniste.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en À table

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs