Accueil Actu Soirmag

Gérard Depardieu donne une furtive interview dans «Complément d’enquête»

L’acteur est visé par deux plaintes pour viol et agressions sexuelles. Le dernier numéro de « Complément d’enquête » sur Gérard Depardieu est revenu sur l’homme devenu ogre.

Temps de lecture: 3 min

Ce matin, la presse a fait descendre Gérard Depardieu de son piédestal. L’homme décrit comme un « monstre du cinéma » est devenu un monstre tout court après la diffusion du nouveau « Complément d’enquête » sur l’acteur. Commentaires obscènes, sexualisation d’une jeune enfant, harcèlement de son interprète, les premiers extraits diffusés étaient déjà accablants, quelques heures avant la diffusion du reportage.

Lors du numéro animé par Tristan Waleckx, de nombreux sujets sont abordés et notamment la carrière de l’acteur et les accusations qui pèsent sur lui.

Gérard Depardieu a toujours nié les accusations, assurant être « ni un violeur ni un prédateur ». Jean-Louis Livi, son ancien agent et producteur, a été invité à s’exprimer face à Tristan Waleckx. Il assure n’avoir jamais observé de comportement de prédateur de la part de l’acteur. « On ne peut pas regarder ce que nous avons vu sans ressentir un grand malaise, une compassion profonde pour les personnes qui témoignent. Mais enfin, c’est un dossier que vous avez fait totalement à charge. Il est évident que c’est un procès spectacle médiatique qui nous a été présenté », lance-t-il. « Je connais Gérard Depardieu. Il n’est ni un violeur, ni un prédateur. C’est un monstre, oui, mais c’est aussi un monstre sacré. C’est un monument. (...) Il y a la présomption d’innocence. Jusque-là, Gérard Depardieu n’a pas été condamné. Condamnons-le par la justice […] Le ministère de la Justice n’est pas la justice médiatique ».

À lire aussi : Les internautes scandalisés devant les premières images de « Complément d’enquête » sur Gérard Depardieu

«  Je crois qu’il est profondément atteint, que ça l’éteint. Avec ce tombeau d’injures qui lui tombe dessus, il n’a pas la possibilité de s’exprimer, ou il ne le veut pas », a-t-il encore ajouté.

Gérard Depardieu a rapidement échangé avec Tristan Waleckx. L’acteur a été contacté par la production pour participer à l’émission, ce qu’il a refusé. Il a cependant déclaré : « Tout ça m’ennuie profondément, y compris les Mediapart et Complément d’enquête, c’est la même chose. Et je n’ai pas envie. Je ne fais pas partie de ce monde-là ! Vous enregistrez, là. Bien sûr… eh bien écoutez : Rien. Il n’y a rien d’autre ».

« Non, je ne veux pas de 15 minutes d’interview ! », martèle-t-il. « Qu’est-ce que vous voulez que je fasse d’un interview. J’ai déjà dit : ça fait 50 ans que je fais ce métier. Ils connaissent toute ma vie, sauf ce qu’on raconte là. D’ailleurs il y a 80 % des gens qui ne sont pas d’accord avec ça. C’est lamentable. Merci, au revoir », déclare-t-il.

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une