Accueil Actu Télé

Comment Cyril Hanouna a réussi à transformer en show son passage devant les députés

Entendu jeudi par les députés, l’animateur controversé Cyril Hanouna a dénoncé un « acharnement » contre ses émissions, en minimisant les polémiques. L’animateur a aussi montré une attitude nonchalante face aux députés.

Temps de lecture: 3 min

Après ses patrons, c’était au tour de Cyril Hanouna de passer sur le gril : le pilier de C8 était entendu ce jeudi 14 mars par la commission d’enquête parlementaire sur l’attribution des fréquences télé, une audition à haut risque pour l’animateur le plus controversé du PAF. Lors de son audition, l’animateur s’est montré parfois désinvolte et n’a pas hésité à transformer la séquence en véritable show.

Cyril Hanouna a été auditionné pendant deux heures et demie. Il a d’ailleurs tenu plusieurs fois à souligner qu’il devait partir à 16h30 pour ensuite pouvoir animer son émission « Touche pas à mon poste ». Une remarque qu’il a employée à plusieurs reprises pour couper la parole ou ne pas répondre à des questions.

C’est que les questions ont été nombreuses. Cyril Hanouna n’a pas quitté son personnage, jouant avec les députés, n’hésitant pas à user d’un humour particulier.

Sur les réseaux sociaux, Cyril Hanouna a réussi à un faire une émission parallèle, partageant les « séquences marquantes » et surtout, en retwittant de très nombreux messages d’internautes attaquant Louis Boyard. L’animateur et le député sont en conflit depuis le passage de ce dernier sur le plateau de « TPMP » en février 2023. Ce sont d’ailleurs ces échanges violents entre les deux hommes qui ont été discutés lors de cette audience.

À lire aussi : Cyril Hanouna à nouveau visé par une enquête (vidéo)

À plusieurs reprises, Cyril Hanouna a été pris en train de couper la parole de certaines députées. À une autre occasion, alors que la question d’une députée devenait un peu trop longue et a été coupée, Cyril Hanouna n’a pas hésité à lui envoyer une blague en référence à Fort Boyard. La phrase est rapidement devenue virale sur X, anciennement Twitter.

L’animateur a reconnu quelques écarts lors de son émission « qui plaît aux Français ». Cyril Hanouna a notamment été interrogé sur un passage lors de l’affaire Lola, la jeune fille retrouvée dans une malle à proximité de son immeuble en octobre 2022. Il avait alors réclamé en direct que le procès « se fasse immédiatement, en quelques heures, et terminé, c’est perpétuité direct ». L’animateur a finalement reconnu avoir «  outrepassé ses droits » et avoir réagi « comme un père de famille », souligne le Huffpost.

À lire aussi : « Complément d’enquête » sur Cyril Hanouna : ce qu’il faut en retenir

Cyril Hanouna a également reconnu que son canular homophobe faisait partie de ses « plus grands regrets ». L’animateur avait fait circuler une fausse annonce pour des rencontres et recevait les appels en direct sur le plateau sans modifier les voix des jeunes hommes homosexuels qui pouvaient le contacter.

Interrogé par l’AFP, le rapporteur LFI de la commission, Aurélien Saintoul, a jugé que les auditions de Cyril Hanouna et Vincent Bolloré «  se ressemblaient » et que tous deux avaient adopté la même «  stratégie fuyante ».

Cyril Hanouna a ensuite retrouvé le plateau de son émission, pour un « debrief ». Il a ntoamment remercié sa chroniqueuse, l’ancienne ministre Ségolène Royal, de lui avoir donné « des » conseils « avant son grand oral ».

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une