Un journaliste de BFMTV s’excuse après avoir traité «d’abrutis» les électeurs de Mélenchon

©Belga
©Belga

Eric Brunet, le journaliste de BFMTV est connu pour « ne pas avoir sa langue dans sa poche ». Et pour sa rentrée, le 30 août dernier, il a encore frappé fort en traitant ouvertement « d’abrutis » les 19 % de Français qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon. « Franchement dans ce pays, tout le monde sait un peu près ce qu’il faut faire pour sauver la France, tout le monde sait à peu près, à l’exception de Sud-Solidaires, de la GCT et de Mélenchon qui sont sur la ligne vénézuélienne Chavez-Maduro. Malheureusement elle fait 19 %, il y a 19 % d’abrutis qui pensent que Hugo Chavez ou Maduro peuvent sauver la France. ». La séquence publiée il y a quelques jours a très vite fait le buzz sur les réseaux sociaux. Cependant, le journaliste a reçu des critiques négatives.

Le lendemain, le journaliste polémique de BFMTV a présenté ses excuses. En effet, il s’est servi de Twitter pour admettre le caractère « excessif » de son jugement et s’excuser auprès des personnes qu’il a blessées.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern