Accueil Actu Soirmag

Farid, le monsieur «Météo-Mons» qui fait la pluie et le beau temps sur Facebook (vidéo)

Il cartonne avec un ton simple et plein d’humour mais surtout avec des prévisions météorologiques ultra-ciblées. Portrait de l’homme fort de la page Facebook « Météo-Mons ». Son slogan ? «  Parce que votre région mérite sa météo  ».

Temps de lecture: 4 min

Son créneau météo ? Le Hainaut. Pour les habitants de la région, il est devenu une référence ces dernières années. Ses prévisions et analyses sont massivement partagées sur sa page Facebook intitulée « Météo-Mons ». Pour les médias aussi, Farid est devenu une sorte de référence. Sudpresse n’hésite d’ailleurs pas à publier ses analyses. N’allez pourtant pas croire que le monsieur est un professionnel de la météorologie. Malgré plus de 100.000 « j’aime » sur le réseau social, cet Hennuyer continue à travailler comme employé dans le magasin Ikea de Mons.

Pourtant, dans sa région, Farid est une sorte de rock star de la pluie et du beau temps. Arrêté en rue pour des selfies, il doit désormais faire avec une certaine notoriété. Et pour lui, tout a commencé en janvier 2015, quand il crée sa page Facebook. Son but : éclairer les habitants du coin et être aussi précis que possible sur le climat à venir au niveau de la province wallonne. En quelques mois, il connaît un succès éclair, notamment « grâce » aux violents orages qui éclatent en juillet 2016. Les compteurs s’emballent : en août 2017, il culmine à quelque 50.000 « like » sur Facebook.

>La neige perturbe la circulation sur les routes et le TEC en Wallonie (direct)

Tout en simplicité

Depuis, Farid a doublé ce chiffre. Une véritable communauté s’est créée autour de celui qui est diplômé en commerce international mais qui a toujours nourri une franche passion pour la météo. « J’avais à peine quatre ou cinq ans que les phénomènes météorologiques m’intéressaient déjà  ! », disait-il à la DH en septembre 2017. S’ensuit une formation sur le tas : des heures passées sur des forums spécialisés à tenter de comprendre les aléas du temps et un premier blog pour son vingtième anniversaire.

L’objectif annoncé de ce mordu de climat est clair : « Une météo simple pour les habitants de la région qui veulent connaître le temps exact avant de mettre le nez dehors ». C’est en tout cas ce que promet la présentation de sa page Facebook. « Les prévisions traditionnelles sont souvent très vagues. Situer Mons et se repérer sur une carte, savoir quel temps il fera chez nous demain, n’est pas toujours évident. Je voulais que les gens de la région aient une météo qui réponde à leurs attentes », expliquait-il à nos confrères de la DH il y a un an et demi.

>Neige en Belgique : comment le chaos a été évité

Passion-météo et un job ?

Contacté par Soirmag, Farid explique bosser entre 30 et 45 minutes par jour sur la météo hennuyère. Sauf si, bien sûr, les circonstances exigent plus d’investissement. « En temps de neige, c’est plutôt des heures », nous confie-t-il. « Mais c’est exceptionnel ». Et ça paie : il nous affirme que ces deux derniers jours, ses articles ont fait « plus ou moins un million de vues ». Toujours est-il que, pour l’heure, l’homme fort de la météo montoise peine à percer ailleurs que sur Facebook et ce même s’il tente de se diversifier : « Je veux développer ma chaîne YouTube », nous dévoile-t-il par exemple. Une chaîne qui existe déjà mais les publications ne sont ni nombreuses ni régulières. Or pour percer sur la plateforme vidéo, il faut être présent.

Voir la vidéo sur mobile

À terme, son objectif sur Facebook est « d’atteindre 200.000, voire 300.000 abonnés en étendant mes prévisions au pays entier ». Mais son rêve ultime alors ? Faire de la météo son métier, sans aucun doute. Le chemin est long. Mais Farid nous promet que « quelques portes s’ouvrent grâce à la page Facebook ». À la radio notamment. Et Sudradio aurait déjà marqué son intérêt, nous souffle le principal intéressé. « Tout ça finira bien par payer », ajoute-t-il. Mais, là tout de suite, l’animateur de « Météo-Mons » retourne devant son petit écran, car, comme il le dit si bien, « y a rien à faire les amis, on est dans tous nos états quand la neige tombe ».

Farid, lors de ses essais sur Sudradio - D.R.
Farid, lors de ses essais sur Sudradio - D.R.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une