César 2020: Florence Foresti recadre Cyril Hanouna sur son prétendu cachet

Belgaimage
Belgaimage

Décidément, la cérémonie des César fait encore et toujours parler d’elle ! Après de nombreuses polémiques, Cyril Hanouna avait déclaré le 2 mars dernier sur le plateau de « Touche pas à mon poste » que Florence Foresti avait été payée « entre 100 000 et 120 000 » pour présenter et animer la soirée des César 2020. Une somme qui en avait fait bondir plus d’un. Si elle avait préféré ne pas réagir jusqu’ici, l’humoriste a finalement décidé de briser le silence en lui répondant dans un message partagé sur Instagram ce lundi 9 mars et en dévoilant le cachet réellement perçu.

« Cher Cyril, j’ai gagné 18.500 euros pour préparer et présenter les César. Comme vous avez l’air fort bien renseigné sur les salaires de mes prédécesseurs, vous pourrez sans doute lancer un débat sur l’écart salarial entre les hommes et les femmes lors de votre prochaine émission. Bisou  », a écrit Florence Foresti sur le réseau social. En une heure, la publication avait déjà été « likée » plus de 100 000 fois.

L’animateur de C8 a rapidement répondu à Florence Foresti en déclarant qu’il n’avait « rien contre  » elle et qu’il lui répondrait le soir même dans son émission. « Chère Florence, je vous aime beaucoup et je suis heureux que vous me répondiez. Je n’ai rien contre vous et je vous répondrai ce soir dans Touche Pas à Mon Poste. Mais j’expliquerai comment vous avez fait votre calcul. Je vous embrasse. À toute  », a écrit le présentateur dans un tweet ce lundi. L’animateur a donc réagi dans « Touche pas à mon poste » ce lundi soir en affirmant que 120 000 euros avaient bien été versés, à la société de Florence Foresti. « 18 500 euros, c’est faux, mais Canal+ a bien donné 120 000 à Florence Foresti, c’est clair, c’est net. Après, elle fait ce qu’elle veut des 120 000 euros. (…) Mais en tout cas Canal+ (…) a bien donné 120 000 euros à Florence Foresti  », a déclaré Cyril Hanouna, sûr de lui.

Après l’annonce de l’attribution du César du meilleur réalisateur à Roman Polanski pour son film « J’accuse », Florence Foresti avait quitté la scène. Elle avait par la suite expliqué son départ en un mot sur les réseaux sociaux, en se déclarant « Écœurée ». L’humoriste a depuis été la cible de nombreuses critiques.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern