Coronavirus: Cyril Hanouna revoit sa copie et présentera un «Touche pas à mon poste» inédit depuis chez lui

Capture d’écran - Dailymotion
Capture d’écran - Dailymotion

Cyril Hanouna ne veut prendre aucun risque de contamination pour ses équipes. Et en même temps, il admet ne pas vouloir lâcher son émission quotidienne, souhaitant rester au plus près des téléspectateurs et « ne pas les lâcher » en cette période de crise du coronavirus. En France, le président Emmanuel Macron a annoncé des mesures de confinement, imposées à sa population dès ce mardi 17 mars à midi. La Belgique, elle, n’a pas encore réagi aussi drastiquement même si l’on a appris qu’un Conseil national de sécurité doit se réunir ce mardi pour prendre de nouvelles mesures. Chez nous, plus de 1.200 cas de contamination ont été confirmés, quand dix personnes sont décédées des suites du Covid-19. Les hospitalisations sont en forte hausse.

>Coronavirus : « Plus belle la vie » suspend son tournage et suit le mouvement des fictions

TPMP à la maison

Sur Twitter, Cyril Hanouna a changé de fusil d’épaule entre ce lundi 16 mars – où il a présente une émission de TPMP en équipe réduite et sans public – et ce mardi 17 mars. Dans la nuit, l’animateur français a écrit sur Twitter : « Mes chéris, j’ai bien réfléchi et j’ai décidé de ne mettre personne en péril. Et donc d’arrêter les émissions en plateau, car ça nécessite une quinzaine de personnes quoiqu’il arrive et je ne veux plus prendre de risques et les protéger ». « Toutes les émissions en plateau doivent s’arrêter », plaide la star de C8.

Branle-bas de combat sur la chaîne française, également diffusée en Belgique, qui a dû rapidement réfléchir à une solution pour remplir la case habituellement occupée par « Touche pas à mon poste ». Résultat, c’est… « Touche pas à mon poste » qui va rester en place, avec aux commandes, un Cyril Hanouna installé chez lui. Si la direction avait d’abord envisagé de proposer des best of de « La grosse rigolade », Cyril Hanouna serait venu avec une autre solution. Il décrit :

« J’ai préparé une installation chez moi et je serai avec vous dès 17h45 en direct. On pourra discuter, rigoler, se kiffer. Vous ne m’avez jamais lâché en dix ans et je veux être auprès de vous sans prendre de risques pour mes équipes que j’aime et qui sont géniales (…) Ce sera une grosse darka […] avec des surprises. C’est ouf, mais c’est bon ».

« Au pire, ça alimentera les bêtisiers »

C’est donc le concept même de l’émission qui a été revisité, comme l’explique Le Parisien qui pu entrer en contact avec C8. TPMP va donc reprendre « l’esprit d’une libre antenne de radio ». « On veut vraiment être en phase avec le moment que toute la France traverse. Et on joue le jeu du confinement à l’antenne », explique le directeur des programmes de C8 qui rajoute que des téléspectateurs vont pouvoir intervenir en direct pour poser leurs questions à Cyril Hanouna. Mais pas que ! L’animateur ne sera malgré tout pas seul pour gérer cette nouvelle mouture de TPMP.

>Coronavirus : le témoignage poignant d’une Bruxelloise de 31 ans, « très faible », qui veut conscientiser la population (vidéo)

Depuis son domicile de Boulogne-Billancourt, dans la banlieue parisienne, Cyril Hanouna animera « Touche pas à mon poste » avec, à ses côtés, des tauliers du programme de C8 : Mathieu Delormeau et Gilles Verdez. À ce trio se joint le médecin Jimmy Mohamed, habitué de « Balance ton poste », comme le précise le quotidien français. Vincent Pujol parle « d’un laboratoire expérimental ». Les audiences importent peu à la chaîne, assure-t-il. Le test est réalisé pour toute la semaine, et « au pire, ça alimentera les bêtisiers ». #CeSoirChezBaba, comme dit Hanouna.

 
  • Face au coronavirus, soutenons nos héros

    Le personnel médical est mobilisé pour faire face à la pandémie : ici un transfert de patient à l’hôpital liégeois MontLégia.

    Des centaines de personnes, dans les hôpitaux et ailleurs, se mobilisent pour vaincre l’épidémie qui frappe notre pays. Envoyez-leur vos messages de soutien via votre magazine.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern