Les serveurs de Netflix saturés à cause de la sortie de «La Casa de Papel»

Les serveurs de Netflix saturés à cause de la sortie de «La Casa de Papel»
BelgaImage

La suite de « La Casa de Papel » est en ligne et l’assaut est donné sur les serveurs de Netflix. On peut croire le géant du streaming prêt à tenir le coup mais en fait, il n’en est rien. Certains de ses utilisateurs ont donc eu, en lieu et place de leur série tant attendue, un simple « NSES-504 ». En quelques caractères, leurs espoirs de passer une bonne soirée en cette période de confinement sont brisés. Si d’autres ont eu plus de chance, cela est loin d’être le cas de tout le monde.

Le confinement en cause ?

Pour prendre conscience de l’ampleur du crash, un site se donne pour tâche de centraliser toutes les plaintes sur cette panne : Downdetector. Dans la grande majorité des cas, il semble, sans grande surprise, que ce soit les streaming via ordinateur qui sont en cause. Une carte mondiale créée par Downdetector montre bien que l’Europe est particulièrement touchée. De la Pologne à l’Italie en passant par l’Allemagne, une bonne partie du continent est affecté. Les problèmes de connexion ont été particulièrement nombreux entre 21 et 23 heures. Parmi les autres pays affectés, on trouve aussi l’Inde, elle aussi confinée à cause du coronavirus.

Faut-il y voir un lien de cause à effet entre la pandémie et ce crash ? La question mérite d’être posée. Il est en tout cas intéressant de noter que Netflix avait pourtant pris les devants en réduisant ses débits de 25% pour éviter que le confinement n’ait ce genre d’effet. Si la mesure a sans doute aidé à limiter l’ampleur de la saturation, une sortie aussi attendue que celle de « La Casa de Papel » n’a pas manqué d’assommer temporairement les serveurs de Netflix.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern