Accueil Actu Soirmag

Des box en plexiglass pour être confiné à la plage et au restaurant?

Une entreprise de Modène, en Italie, a eu l’idée de produire en grande quantité des « barrières en plexiglass » afin de permettre le retour dans les établissements de l’horeca et sur les plages. L’idée est perçue parfois avec scepticisme dans la péninsule.

Temps de lecture: 2 min

Ils sont décidés : ils ne laisseront pas nos vacances d’été ruinées par un virus microscopique ! Mais comment assurer à la clientèle de l’horeca de passer un bon moment à la mer tout en garantissant de ne pas contracter le Covid-19 ? Une entreprise de Modène, Nuova Neon Group2, propose sa solution : du plexiglass à gogo.

Un box de plage ou un four solaire ?

La cible première de Claudio Ferrari, directeur de Nuova Neon Group2, ce sont les plages. Il prévoit ainsi de doter celles italiennes (et d’ailleurs ?) de box de plexiglass de deux mètres de hauteur pour encercler à chaque fois 20 m² de surface de sable chaud. Les vacanciers pourraient ainsi faire bronzette au soleil tout en étant sûr de ne pas être contaminé. « De cette façon, nous garantissons la sécurité [de la population] tout en faisant redémarrer le pays », fait valoir Claudio Ferrari à « La Repubblica » qui ajoute : « Nous faisons déjà des vitres pour les banques et les pharmacies et c’est comme ça que nous avons pensé à étendre notre travail aux activités commerciales ».

L’idée pourrait sembler astucieuse et maligne… à un détail près. Il n’a pas échappé à de nombreux Italiens que ces box se transformeraient en été en véritables fours. « Bien sûr, et ensuite on utilisera de l'huile d'olive au lieu de la crème solaire et on écrira le temps de cuisson sur nos maillots », écrit le satiriste Signor Distruggere, alias Vincenzo Maisto.

Ce scepticisme n’est pas pour décourager Claudio Ferrari dans son projet. « Nous avons reçu plusieurs demandes, que ce soit des stations balnéaires ou de restaurants », fait-il savoir. Car en effet, son activité s’adapte aussi aux restos, avec des vitres placées sur chaque table pour isoler le client sur trois côtés (sauf celui de la chaise évidemment).

Ces derniers jours, Sandra Zampa, secrétaire à la Santé, a incité les Italiens à penser à « planifier leurs vacances mais avec prudence. D'ici là, un vaccin ne sera pas encore disponible mais il y aurait probablement un traitement et l'épidémie serait sous contrôle ».

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une