Romeo Elvis au sujet de son clash avec Cauet : « J’ai agi en grand frère » (vidéo)

Pour Romeo Elvis, «
on ne touche pas à la famille
».
Pour Romeo Elvis, « on ne touche pas à la famille ». - BELGAIMAGE

On le sait, les enfants Van Laeken et l’animateur radio Cauet ne sont pas faits pour s’entendre. Pour rappel, l’animateur de NRJ avait une première fois critiqué la chanteuse pour avoir adressé un court message à une petite fille et une seconde fois le 20 mars dernier pour avoir refusé de participé à l’action ayant pour but de venir en aide au personnel soignant durant la pandémie.

Très agacé que l’on s’en prenne une nouvelle fois à sa petite sœur, le rappeur Roméo Elvis avait alors vidé son sac sur Instagram, insultant ouvertement l’animateur : « Chaque fois, je me retiens de te traiter de merde parce que mon équipe me le demande pour rester diplomate et parce qu’on veut jouer le jeu des radios (...) Tu es une merde sans nom, un minable et un gamin. Quand j’étais petit, tu passais déjà à la télé et je te trouvais déjà lourd ».

Invité dans l’émission « Clique » diffusée sur Canal + ce jeudi soir, le rappeur pour qui « on ne touche pas à la famille » est revenu sur cette histoire : « Il a pris la tête à ma sœur et moi je suis son grand frère. Donc j’ai agi en grand frère. J’ai vu quelqu’un agresser ma petite sœur et je lui ai mis une claque... mais concrètement elle sait se défendre toute seule ». Et de poursuivre : Cauet « est maladroit. Il croit que si on ne le fait pas [participer à son projet d’aide aux soignants, NDLR] on n’est pas dans le bon sens. Mais c’est juste qu’on fait les choses à notre manière de notre côté. Je pense qu’il a fini par le comprendre ».

Un nouvel EP

Romeo Elvis a également profité de l’émission pour assurer la promotion de son nouvel EP, « Maison », sorti à minuit ce vendredi sur les plateformes de téléchargement. Le titre sortira en revanche le 17 juillet prochain en vinyle.

Très actif en période de confinement, il a également participé avec Mr. Oizo sur le morceau « Pharmacist » dont tous les bénéfices seront reversés aux équipes de l’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris).

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern