En Allemagne, une boîte de nuit organise des soirées drive-in (vidéo)

Capture d’écran
Capture d’écran

En Allemagne, une boîte de nuit a trouvé le moyen de continuer à faire la fête, tout en respectant les règles de distanciation sociale pour lutter contre le coronavirus. À Schüttorf, le gérant d’une discothèque, Hoelger Boesch, était désespéré par la fermeture de son établissement à cause du virus. « Normalement, on a entre 4 000 et 5 000 personnes qui dansent ici. C’est une impression bizarre », a-t-il expliqué. Il a alors l’idée de reprendre le concept des drive-in, ces cinémas en plein air accessibles en voiture. Ce n’est donc plus sur la piste de danse que les fêtards se retrouvent pour assister au show des DJ, mais sur le parking de la boîte de nuit, chacun dans son véhicule !

Si les autorités allemandes ont donné leur accord, des règles doivent toutefois être respectées. « Il faut qu’il n’y ait que deux personnes par voiture. On a mis des distributeurs de désinfectant absolument partout », a ainsi confirmé Armin Bosch, le responsable sécurité du club. Et lors de la première soirée organisée le 9 mai, les Allemands sont venus en nombre pour faire la fête depuis leurs voitures. Plus de 250 véhicules se sont ainsi regroupés, clignotants allumés, musique à fond et klaxons hurlant. « On veut s’éclater malgré le virus, l’ambiance est géniale ici  », explique une jeune femme. « C’est une idée géniale », confirme une autre.

Avec une entrée à 20 euros, les places se sont vendues très rapidement. Un concept que le gérant a bien l’intention de développer, au vu de son succès. Seuls soucis de la soirée, quelques batteries à plat, totalement vidées…

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.