Sia révèle avoir adopté deux adolescents de 18 ans l’année dernière

Belgaimage
Belgaimage

D’habitude très discrète sur sa vie privée, Sia a révélé ce mardi 19 mai lors d’une interview accordée au « Morning Mash Up» qu’elle avait adopté deux adolescents de 18 ans l’année dernière. « En réalité, j'ai adopté deux fils l'année dernière. Ils avaient tous les deux 18 ans, ils ont chacun 19 ans maintenant. Ils étaient trop vieux pour les familles d'accueil. Oui, je les aime », a expliqué la chanteuse à la radio.

Sia avait déjà laissé entendre au mois de janvier qu’elle avait adopté un garçon, sans préciser son âge, rapporte Le Matin. « Aujourd'hui, j'ai décidé de rester célibataire pour le reste de ma vie et je viens d'adopter un garçon. Je n'ai pas de temps à consacrer à une histoire d'amour. Si tu es intéressé par une relation sans attache, dis-le-moi ! », avait-elle déclaré.

Questionnée sur son confinement avec ses fils lors de l’interview, l’artiste a expliqué qu’ils avaient du mal avec la distanciation sociale : « Ils trouvent tous les deux ça assez difficile, l'un plus que l'autre. Mais ils font tous des choses qui sont bénéfiques pour eux, qui aident beaucoup. Ils passent leur temps à apprendre et à s'éduquer, c'est bien pour eux ». Bien qu’elle ait dévoilé l’existence de ses deux garçons, Sia n’a pas encore révélé leurs prénoms ou d’autres détails.

 
  • Le tueur n’a laissé aucune chance à Xavier Baligant. «
Malchance
» ou assassinat
?

    Meurtre de Xavier Baligant: un mystérieux SMS pour résoudre ce cold case?

    Été 2011 : Xavier Baligant est tué sur une aire d’autoroute française. Depuis, les enquêteurs font chou blanc. L’avocat de la famille demande une nouvelle expertise du téléphone de la victime, le dernier message reçu pouvant être un rendez-vous avec son meurtrier.

  • Même soutenu par Barack Obama, Joe Biden n’enflamme pas les foules américaines... mais les rassure.

    Joe Biden: nouveau cap pour l’Amérique?

    En tête dans les sondages, le candidat démocrate semble bien placé à 90 jours de l’élection présidentielle du 3 novembre. Plus posé mais aussi plus fade que Donald Trump.

  • OUVERTURE 20200707 Frou-frou Seine-4853

    Christine Bravo: «Ma vie au fil de l’eau»

    Christine Bravo se raconte au fil de l’eau, à bord du « Frou-Frou », un bateau qu’elle a rénové et sur lequel elle organise des croisières thématiques. De nos envoyées spéciales à Paris, Sophie Lagesse (texte) et Ingrid Otto (photos).

Signé duBus
Signé Stéphane Bern