Lana Del Rey accusée de racisme après avoir critiqué des chanteuses issues des minorités

Lana Del Rey accusée de racisme après avoir critiqué des chanteuses issues des minorités
BelgaImage

Avec un tel message, elle s’attendait probablement à un retour de flammes, et ça n’a pas manqué mais pas dans le sens où elle l’attendait ! Hier, Lana Del Rey publie un long texte où elle veut faire savoir son exaspération contre certaines féministes. Un élément a cependant cristallisé la tension : les cibles choisies par la chanteuse pour illustrer ses propos.

Effet boomerang

Dans cette déclaration publiée sur Instagram, titrée sous le nom « Question pour la culture », Lana Del Rey pousse un véritable coup de gueule. « J’en ai ras-le-bol des autrices et chanteuses indé qui disent que je rends glamour la maltraitance alors que je ne suis en réalité qu’une personne glamour qui chante les réalités des relations émotionnellement abusives très répandues dans le monde », dit-elle.

C’est à ce moment-là qu’arrive le passage polémique : « Maintenant que Doja Cat, Ariana [Grande],Camila [Cabello], Cardi B, Kehlani et Nicky Minaj et Beyoncé ont pris la première place avec des chansons sur le fait d’être sexy, de ne pas porter de vêtements, de baiser, de tromper […], puis-je me remettre à chanter […] sans être crucifiée ou accusée de rendre glamour les maltraitances ? Que ce soit clair, je ne suis pas contre les féministes, mais il doit exister une place dans le féminisme pour les femmes qui me ressemblent et agissent comme moi ».

Si son message a reçu plus de 1.600.000 « j’aime », la liste des artistes citées lui a valu de nombreuses critiques la désignant de raciste. Mis-à-part Ariana Grande, qui est en grande partie d’origine italienne, toutes les autres chanteuses sont en effet des personnes avec des ascendances africaines et hispaniques, autrement dit des minorités dévalorisées aux Etats-Unis. Lana Del Rey s’est permise de répondre aux accusations de racisme qui en ont découlé : « Ne me traitez jamais de raciste. Les chanteuses que j’ai mentionnées sont mes chanteuses préférées, donc si vous voulez trouver un os à ronger là-dessus, comme d’habitude, faites-vous plaisir. Cela ne change rien au fait que je n’ai pas eu la même possibilité d’exprimer ce que je voulais exprimer sans être critiquée. Si vous voulez ramener ça à une question de race, c’est votre opinion mais ce n’était pas mon sujet ».

 
  • Pluto: 90 ans d’aventures avec Mickey

    Disney

    Le chien de Mickey Mouse, un Saint-Hubert… belge, faisait sa première apparition en 1930 dans un dessin animé. S’il ne parle pas et ne porte pas de vêtements, il devient le canidé le plus célèbre du cinéma d’animation mondial et l’un des six personnages préférés de l’empire Disney…

  • Un membre d’OceansAsia montre les masques ramassés sur une plage de Hong Kong. On en retrouve aussi dans nos rues.

    Covid-19: l’inquiétante pollution

    Conséquence immédiate de la pandémie : une montagne de déchets, faite de masques, d’emballages à usage unique, de lingettes ou de matériel médical.

  • LE RAPPEUR

    C’est bon pour le moral: Najib Bauwens, un professeur rappeur

    Dans cette nouvelle série, « Soir mag » met à l'honneur des gens, des actions, des discours à l’esprit positif en souhaitant que celui-ci se répande largement. Cette semaine : durant le confinement, Najib Bauwens a créé des vidéos ludiques de ses cours pour maintenir le lien avec ses élèves.

  • Belgaimage

    Découvrez les recettes de cuisine de Downton Abbey

    On a adoré la série, aimé le film et rêvé d’être invité à la table des personnages créés par le magicien Julian Fellowes. Pour nous permettre de nous en approcher, Annie Gray publie « Downton Abbey – Le livre de cuisine ». En voici trois recettes en exclusivité pour « Soir mag ».

Signé duBus
Signé Stéphane Bern