Kate et William organisent une partie de bingo virtuelle avec une maison de retraite (vidéo)

Kate et William organisent une partie de bingo virtuelle avec une maison de retraite (vidéo)
Capture d’écran Instagram

C’est un moment qu’ils ne sont pas prêts d’oublier. Loin de la monotonie du quotidien, ces pensionnaires de la Shire Hall Care Home, à Cardiff, ont reçu un appel vidéo assez insolite. Ce sont bel et bien le duc et la duchesse de Cambridge qui ont voulu leur parler et même leur proposer une partie de bingo virtuelle.

Un moment de détente au milieu d’un climat de peur

C’est donc depuis leur résidence d’Anmer Hall, dans le Norfolk, à l’ouest du Royaume-Uni, que le couple a commencé à tirer des numéros pour désigner les gagnants du jour. Dans la vidéo publiée pour l’occasion, les internautes peuvent constater à quel point le jeu a plu aux résidents. Certains se sont même permis de blaguer malgré cette présence royale. Lorsque William demande par exemple à une des participantes au jeu si cette partie s’est bien passée, elle répond : « Oui, très bien, même si ça ne s’est pas passé aussi bien que cela aurait dû l’être ».

Le moment a manifestement plu au vu les 1.650.000 « j’aime » obtenus en 17 heures sur Instagram. Cela dit, l’intérêt de cette partie de bingo était surtout ailleurs. A côté de cela, Kate et William ont pris des nouvelles du personnel soignant pour mettre en lumière leur travail difficile pendant la crise sanitaire. « Ces derniers mois ont été très difficiles, je dois être honnête. Je suis ici depuis 12 ans et nous n’avons jamais, jamais, comme vous pouvez l’imaginer, rencontré quelque chose comme ça », confie par exemple une soignante. « Il est difficile pour nos résidents de comprendre à 100% ce qui se passe à l’extérieur, même s’ils savent pourquoi ils ne voient pas leurs familles. Nous travaillons donc pour assurer que nous gardions toujours un lien avec elles », commente une de ses collègues.

Bien que le personnel de cet établissement ne se plaigne pas d’un manque de matériel, l’inquiétude est de mise. Les maisons de retraite sont en effet particulièrement touchées par le Covid-19. En date du 8 mai, 42% des morts du coronavirus recensés en Angleterre et au Pays de Galles sont en réalité des résidents de maisons de retraite selon le Bureau des statistiques nationales.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern