Claude se rêve en futur présentateur de Koh-Lanta

Claude se rêve en futur présentateur de Koh-Lanta
TF1

Gagner Koh-Lanta, c’est bien. Animer Koh-Lanta, c’est mieux ! Voilà le genre de destin qu’aimerait avoir l’un des trois finalistes de la finale de ce soir, Claude. Le dernier « héros » de l’aventure a en effet fait part de cette envie au magazine « TV Mag » du « Figaro » tout en précisant les tenants et aboutissants d’une perspective qui ne manque pas d’ambition.

Et si Claude remplaçait Denis Brogniart ?

A la fin de l’interview, le magazine lui demande ce qu’il est possible de lui souhaiter pour la suite. A cela, Claude répond d’abord en rigolant mais petit à petit, la discussion devient de plus en plus sérieuse : « Maintenant que le public veut renommer Koh-Lanta par Claude-Lanta, j’attends que Denis Brogniart prenne sa retraite. Il faut qu’il y songe sérieusement. Si je fais une balade à vélo avec lui, je lui réglerai son compte », dit-il en riant. « Plus sérieusement, ça me plairait de présenter Koh-Lanta, ça serait une nouvelle expérience d’autant plus que je connais bien le jeu mais entre ce qu’on veut et ce qui est possible, il y a beaucoup de marge ».

S’il arrivait à exhausser ce vœu, Claude deviendrait le troisième animateur de l’émission, Denis Brogniart ayant succédé à Hubert Auriol présent au tout début de Koh-Lanta. En attendant, une quatrième participation ne serait pas pour déranger Claude : « Évidemment que j’en ai fait le tour, j’ai tout gagné, j’ai tout vu, il manque juste mon prénom sur le papier et on verra vendredi si ça sera le mien. Mais honnêtement, si on me proposait une nouvelle aventure, j’irais pour défendre mes acquis, je suis un boulimique de challenges », fait-il savoir.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • 1-22278647_10155990153115934_2035067948_n-1

    Opération Shoe-Box: du bonheur en boîte

    À travers cette initiative solidaire, l’association Les Samaritains appelle à la générosité des Belges pour gâter, à leur manière, les personnes sans abri ou défavorisées.

  • Son père l’abandonne à six ans. Audrey Hepburn en restera angoissée pour la vie, cherchant l’affection auprès d’autres hommes. Une blessure qui ne se refermera jamais.

    Audrey Hepburn: une vie d’épreuves

    Derrière l’image glamour, tout en élégance et en charme, l’actrice soignait ses blessures. Un documentaire britannique de la réalisatrice Helena Coan révèle la part de souffrances et d’échecs personnels de la star.

  • Belgaimage

    Les chercheurs de pharaons (12)

    Dans un livre passionnant qui vient d’être réédité, Michel Duino retrace notamment la découverte du tombeau de Ramsès II. Un roman vrai qui se lit comme un polar. Nous publions cette partie de l’ouvrage sous forme de feuilleton.